Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Les dangers de la méthanisation pointés du doigt en France y compris dans le Lot

jeudi 14 février 2019 à 3:11 Par Marion Aquilina, France Bleu Occitanie et France Bleu

En Occitanie, des voix s'élèvent contre la méthanisation, pas contre les mauvaises odeurs mais parce que les sites seraient moins écologiques que prévus. Dans le Lot, à Gramat, les résidus épandus dans les champs présentent des métaux lourds dont certains cancérogènes.

En Haute-Garonne, le projet d'usine de méthanisation à Eaunes avait inquiété les habitants
En Haute-Garonne, le projet d'usine de méthanisation à Eaunes avait inquiété les habitants © Radio France - Olivier Lebrun

Gramat, France

La France compte environ 650 usines de méthanisation et ne compte pas s'arrêter là. Le collectif scientifique national de méthanisation raisonnée alerte sur les dangers du processus. La méthanisation consiste à transformer des déchets organiques pour produire du biogaz. Le résidu appelé le digestat peut ensuite être utilisé dans les champs comme engrais. Malheureusement son contenu peut être nocif pour l'environnement.

Daniel Chateigner, professeur de physique à l'université de Caen et membre du collectif scientifique national de méthanisation raisonnée explique ce qu'est le digestat : "Il y a 80% de liquide dans lesquels vous pouvez compter l'ensemble comme étant de l'eau ammoniacale, ce qu'on utilise pour enlever les moisissures à la maison." 

Daniel Chateigner, professeur de physique à l'université de Caen et membre du collectif scientifique national de méthanisation raisonnée

Le digestat épandu va donc avoir plusieurs conséquences selon Daniel Chateigner : "Tuer tout un tas de richesses du sol, les bactéries, les champignons, les petits insectes, vers de terre et également les abeilles puisqu'il s'évapore sous forme d'ammoniac, c'est malheureusement ce qui s'est passé dans le Lot à Gramat où il y a une usine de méthanisation." Le site Bioquercy publie d'ailleurs sur son site internet les résultats des analyses du digestat.

Un médecin et un ingénieur du collectif scientifique national de méthanisation raisonnée ont eux aussi fait analyser des échantillons qui ont révélé la présence de métaux lourds dont certains cancérogènes comme le cadmium. Pour freiner l'essor de la méthanisation et la réguler, Daniel Chateigner estime que les élus doivent se saisir de ce dossier : "Dans le Lot, certains élus ont essayé mais ont-ils été entendus ? _Ce n'est pas évident, ce n'est pas suffisant puisqu'on continue à aller dans un développement à outrance de la méthanisation_. Elle est importante mais elle doit être faite de manière raisonnée, elle ne peut pas remplacer toutes les sources d'énergie qu'on utilise en France."