Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Les Dijonnais ne s'habituent pas tous aux bulles à verre

mercredi 28 novembre 2018 à 18:46 Par Adrien Serrière, France Bleu Bourgogne

Depuis début juillet, il n'y a plus de collecte du verre au domicile des Dijonnais. Des bulles à verre ont été installées dans la cité des Ducs de Bourgogne mais elles ne font pas l'unanimité.

Bulle à verre située rue Henri Vincenot.
Bulle à verre située rue Henri Vincenot. © Radio France - Adrien Serrière

Dijon, France

Les bulles à verre ont-elles, paradoxalement, fait reculer le tri sélectif à Dijon ? A en croire certains habitants de la ville, oui. Dans le quartier Montchapet, Michel constate que plusieurs de ses voisins «mettent le verre dans leurs poubelles grises», celle des ordures ménagères. D'autres «le mettent dans la rue, par terre» poursuit Michel qui assure, lui, faire «l'effort supplémentaire» d'aller jusqu'aux conteneurs. 

"200 mètres, c'est une distance pour moi"

Il y a encore quelques mois, la municipalité collectait les déchets en verre au porte à porte. C'est désormais fini. Pour trier le verre, il faut le porter jusqu'à une «bulle». «C'est faisable pour moi mais pour les gens qui ne peuvent pas se déplacer ?» s'interroge Marcelle. 

«C'est bien ennuyeux pour moi», confirme Jacques qui se déplace avec lenteur sur le trottoir. C'est sa femme, «plus valide», qui s'occupe de cette corvée. Un autre habitant du quartier, une canne à la main, est dans la même situation : «Je me vois mal avec un sac de verre faire 200 m, c'est une distance pour moi». Lui a fait le choix de déposer ses contenants en verre dans un conteneur situé à l'entrée d'un supermarché où il se rend en voiture. 

 

Un système qui a prouvé son efficacité

La bulle à verre est le système le plus répandu en France, «plus de 80% de la collecte du verre» se fait de cette manière, détaille Jacques Bordat, le président de la fédération des Industries du verre qui assure qu'il permet «d'excellentes performances». 

Pour Jacques Bordat, il n'y a pas de comparaison possible entre le système des bulles à verre et celui de la collecte au porte-à -porte. Les bulles à verre sont «très nettement moins chères puisqu'on peut suivre leur niveau de remplissage» et donc faire la collecte uniquement lorsque le conteneur est plein. De plus, les bulles à verre permettent «un tri de meilleure qualité car l'ouverture est dimensionnée pour n'accepter que des emballages en verre».