Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Les douches de plage supprimées dans plusieurs stations héraultaises

-
Par , France Bleu Hérault

En réponse à la sécheresse, la préfecture de l'Hérault ordonne la suppression des douches de plage dans plusieurs stations balnéaires du département. Les restrictions d'eau ont été renforcées le 9 août. Sète, Valras ou encore Marseillan sont concernées. À Agde, la mesure divise.

Les douches de plage à la Tamarissière (Agde).
Les douches de plage à la Tamarissière (Agde). © Radio France - Claire Leys

Agde, France

Derrière la plage de la Tamarissière, à Agde, les deux douches de plage tournent à plein régime ce lundi matin. Paul, 19 ans, s'en sert une fois par jour. Il fait attention à ne pas gaspiller. Pour lui, il n'est pas nécessaire de les interdire : "On pourrait tout simplement demander aux vacanciers de ne pas abuser de l'eau. Quand on utilise la douche, c'est qu'il y a une bonne raison  : on est sale après la plage !" 

Alison partage ce constat. Les douches sont indispensables pour laver ses enfants en bas âge : "Nous n'avons pas les moyens de loger au camping, on passe les vacances dans notre camion... Si on ne peut plus utiliser les douches, ça va être une vraie galère", déplore la mère de famille.

Les douches de plage à la Tamarissière  - Radio France
Les douches de plage à la Tamarissière © Radio France - Claire Leys

Gille d'Etorre, le maire d'Agde, a pris connaissance de l'arrêté préfectoral ce lundi 12 août, il dit avoir donné l'ordre de couper les douches. Pourtant, il n'est pas convaincu par l'efficacité de cette mesure : "C'est totalement insuffisant au regard de l'enjeu. Éteindre les douches, sur le mois d'août, cela représente une économie de 4.000 mètres cubes d'eau à Agde."  

Le maire préférerait que la préfecture engage des "actions sur le long terme" pour préserver les nappes phréatiques. Il préconise la réutilisation des eaux usées. 

Gilles d'Etorre, maire d'Agde

Laura n'est pas d'accord avec Gilles d'Etorre. Selon elle, pour économiser de l'eau, chaque petit geste compte. À 10 ans, le réchauffement climatique la préoccupe déjà beaucoup : "La sécheresse, c'est mal. On n'aura plus d'eau pour boire, on ne pourra plus rien faire... Sans eau, on risque de mourir !" Comme Laura, de nombreux vacanciers acceptent la décision de la préfecture. Les douches sont coupées, mais il leur reste l'essentiel pour passer de bonnes vacances : la mer.