Climat – Environnement

Coup de vent : les élèves retournent au lycée de Blanquefort sous un toit provisoire

Par Pauline Pennanec'h, France Bleu Gironde mercredi 13 janvier 2016 à 13:12

75% de la toiture a été arrachée mais n'a pas endommagé de bâtiments
75% de la toiture a été arrachée mais n'a pas endommagé de bâtiments © Radio France - Pauline Pennanec'h

Une grande partie du toit de l'internat du lycée de métiers Léonard de Vinci a été arrachée par le vent, lundi à Blanquefort. Le lycée rouvrira ce jeudi mais les travaux sont loin d'être terminés.

Deux jours après l'incident du à la météo, les entreprises des travaux sont au pied levé. Tout doit être sécurisé avant le retour des 920 élèves du lycée Léonard de Vinci, à Blanquefort. Il est 11h40 lundi 11 janvier au matin lorsqu'une bourrasque de vent arrache une grande partie de la toiture de l'internat des filles.

La scène, assez impressionnante, a été filmée par les élèves, abrités sous le préau :

Vidéo © Corentin Tasso

"Nous avons échappé au pire"

Les élèves étaient abrités au moment des fortes pluies, il n'y a eu par chance aucun blessé. "Ça aurait pu être grave" explique le proviseur Paul Guiraud, soulagé. Depuis lundi après-midi, les services de la Région étaient sur place, ainsi qu'une entreprise pour démarrer les travaux. Le lycée a été fermé par sécurité, la cour était jonchée de débris dangereux. 

Le vice président de région Jean-Louis Nembrini évalue les dégâts au lycée - Radio France
Le vice président de région Jean-Louis Nembrini évalue les dégâts au lycée © Radio France - Pauline Pennanec'h

Le toit a une vingtaine d'années, il n'était pas identifié comme présentant des insuffisances. La force et l'orientation du vent sont à l'origine de l'arrachement : "On pense que c'est la tourelle du toit qui a été arrachée, provoquant le soulèvement de la taule, où le vent s'est engouffré" raconte le proviseur.

17 filles et 38 garçons relogés

On découvre l'internat des filles presque inondé : "le bâtiment est sinistré, il faut refaire des plafonds. On est en train de protéger les matelas, sortir les literies pour les emmener au lycée agricole dès jeudi soir, où les filles seront hébergées". De leur côté, les 38 garçons concernés seront accueillis au lycée Charles Peguy à Eysines.  

Ce jeudi les élèves pourront reprendre les cours au lycée dès 8 heures. L'internat, lui, sera rouvert aux lycéens à la fin des vacances de février, "ça sera du provisoire pour six mois", avant des travaux plus conséquents de la toiture, qui devraient être terminés dans l'été, espère le proviseur. 

Partager sur :