Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Les épicéas limousins menacés de disparition à cause d'un minuscule insecte, le typographe

-
Par , France Bleu Limousin

Les épicéas sont en danger. C'est l'un des arbres le plus présent dans la forêt limousine. Mais il est aujourd'hui attaqué par un insecte qui peut le détruire en quelques semaines, le typographe. Et contre lequel il est difficile de lutter.

Les épicéas infestés par le typographe commencent à rougir par la cime. Leur dépérissement est ensuite rapide
Les épicéas infestés par le typographe commencent à rougir par la cime. Leur dépérissement est ensuite rapide © Maxppp - Sami Belloumi

Limousin, France

Le typographe est un minuscule coléoptère de la famille des scolytes. Sa femelle creuse un trou dans l'écorce pour y pondre. Les larves naissent et grandissent en se nourrissant de la sève. En 5 à 6 semaines l'arbre commence à rougir par la cime puis ses épines tombent et il meure rapidement. Seule solution pour limiter la progression de l'insecte, abattre les arbres dès les premiers symptômes. 

80 foyers détectés dans la forêt publique limousine

L'infestation est partie de Tchéquie pour arriver en France via l'Autriche et l'Allemagne début 2018. Avec des millions de mètres cubes d'arbres touchés. En Limousin pour l'instant il y a peu de foyers. L'Office National des Forêts du Limousin en a détectés 80. "Mais nous (la forêt publique, NDLR) on ne représente qu'une petite partie des forêts d'épicéas", précise Philippe Durand le directeur. C'est d'ailleurs l'un des facteurs qui facilitent la progression de l'insecte. "On a beaucoup de propriétaires privés qui habitent loin , à Lyon, Paris etc. qui touchent nos forêts que l'on a en gestion et qui eux n'étant pas sur place ne peuvent pas couper les arbres dans lesquels l'insecte est présent" explique Mickaël Blossier de l'ONF en Corrèze.

On n'est pas confiants" Philippe Durant, directeur de l'ONF Limousin

Le typographe n'est pas une nouvelle menace. Il a toujours été présent en Europe. Mais le changement climatique lui est très favorable. Il aime surtout la chaleur et la sécheresse. Les femelles notamment ne peuvent se répandre d'arbres en arbres pour aller pondre s'il pleut. Ce qui a sans doute limité sa progression ces derniers mois, frais et un peu pluvieux. Mais c'est l'été qui est dangereux. "On n'est pas confiants" avoue Philippe Durand. La survie de l'épicéa, en Limousin comme ailleurs, est clairement en jeu désormais. Heureusement, le typographe n'attaque pas les autres essences d'arbres.