Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Les étés seront plus chauds de cinq degrés d'ici la fin du siècle en Provence, selon le climatologue Jean Jouzel

jeudi 4 octobre 2018 à 12:07 Par Anne Domece, France Bleu Vaucluse et France Bleu

Le climat de Provence sera impacté par le réchauffement climatique dans les années qui viennent, assure Jean Jouzel. Le climatologue, prix Nobel de la Paix en 2007 avec le GIEC, anime une conférence publique jeudi soir à la salle de la Boiserie, à Mazan (Vaucluse).

Le climatologue Jean Jouzel est à Mazan jeudi soir
Le climatologue Jean Jouzel est à Mazan jeudi soir © Maxppp - .

Mazan, France

Quel climat, demain, en Provence ? La question est au coeur de la conférence, organisée jeudi soir à 19h30 la salle de la Boiserie de Mazan. Les discussions sont animées par Jean Jouzel, célèbre climatologue français, médaille d'or du CNRS en 2002 et prix Nobel de la Paix, avec le GIEC, en 2007. Pour le scientifique, si on ne fait rien pour lutter contre le réchauffement climatique, des modifications se feront rapidement sentir, dans le sud de la France comme partout ailleurs. 

Cinq ou six degrés de plus en été

"On assistera à un réchauffement de cinq ou six degrés d'ici la fin du siècle, explique Jean Jouzel. Il y aura des conséquences sur les précipitations : elles diminueront sur tout le pourtour méditerranéen du fait de l'évaporation, et cela posera problème pour la ressource en eau. Le risque d'incendies de forêts sera sérieusement accru, celui des épisodes cévenols avec pluies intenses aussi.

Pour Jean Jouzel,on peut encore agir pour limiter le réchauffement climatique. Sinon, ce seront, non pas les générations futures, mais les jeunes d'aujourd'hui qui seront obligés de s'adapter au changement de climat. Il y a urgence aujourd'hui.

Agir au niveau local

"Il faut agir à tous les niveaux, y compris au niveau local, précise le climatologue. Dans les régions, dans les territoires, il faut parler mobilité, urbanisme, adaptation. Beaucoup de choses se passent au niveau des territoires, des villes qui sont de grosses consommatrices d'énergie."

Agir ensemble, maintenant : Jean Jouzel fera passer le message jeudi soir à la Boiserie de Mazan

Jean Jouzel sur France Bleu Vaucluse