Climat – Environnement

Les étourneaux coupent les lignes en Charente

Par Pierre Marsat, France Bleu La Rochelle lundi 16 janvier 2017 à 10:51

Des milliers d'étourneaux dans le ciel de Bourg-Charente
Des milliers d'étourneaux dans le ciel de Bourg-Charente © Radio France - Pierre MARSAT

Des milliers d'étourneaux, concentrés dans un périmètre assez limité, ça provoque forcément des nuisances. Le bruit d'abord, les déjections ensuite notamment sur les voitures, et c'est assez nouveau les coupures de courant. C'est le cas depuis la semaine dernière, dans le secteur de Bourg-Charente.

La région de Bourg-Charente, en Charente, est envahie, depuis le début de la semaine dernière, de dizaines de milliers d'étourneaux, qui ont trouvé là un "dortoir" confortable, entre vignes et roseaux, pour passer une partie de l'hiver avant de s'envoler vers d'autres contrées. Cette situation a une conséquence fâcheuse : des micro-coupures d'électricité répétées, provoquées par l'envol des nuages d'oiseaux.

Tous ces points noirs sont des étourneaux - Radio France
Tous ces points noirs sont des étourneaux © Radio France - Pierre MARSAT

La région de Bourg-Charente, en Charente, est envahie, depuis le début de la semaine dernière, de dizaines de milliers d'étourneaux, qui ont trouvé là un "dortoir" confortable, entre vignes et roseaux, pour passer une partie de l'hiver avant de s'envoler vers d'autres contrées. Cette situation a une conséquence fâcheuse : des micro-coupures d'électricité répétées, provoquées par l'envol des nuages d'oiseaux. En s'envolant, les nuées d'étourneaux provoquent des contacts entre les câbles électriques, et des coupures d'électricité.

Le reportage de Pierre MARSAT

Pour éviter ces désagréments, ENEDIS (anciennement ERDF) et la Ligue de Protection des Oiseaux travaillent ensemble. Une des solutions, c'est la pose sur les fils électriques de balises avifaune, des petits disques placés entre les câbles pour éviter qu'ils ne se touchent.

Interview de Nicolas GENDRE, de la LPO

L'un des "dortoirs" de Bourg-Charente - Radio France
L'un des "dortoirs" de Bourg-Charente © Radio France - Pierre MARSAT