Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les fêtes de l'ours, patrimoine mondial de l'humanité ?

-
Par , France Bleu Roussillon

Les communes d'Arles-sur-Tech, Prats-de-Mollo et Saint-Laurent-de-Cerdans travaillent sur une candidature auprès de l'Unesco.

Fête de l'ours à Saint-Laurent-de-Cerdans
Fête de l'ours à Saint-Laurent-de-Cerdans © Maxppp

C'est un événement attendu avec impatience en Vallespir : le début de la saison des fêtes de l'ours. Comme chaque année, c'est Arles-sur-Tech qui débutera avec une première sortie de l'ours le dilmanche 2 février. Ce sera ensuite au tour de Prats-de-Mollo et Saint-Laurent-de-Cerdans les 2 et 9 mars. On attend encore des milliers de personnes dans les trois communes pour célébrer l'animal .

Avec, parallèlement, un projet qui commence à prendre corps : une candidature pour le classement de ces fêtes au Patrimoine immatériel de l'Unesco .

Un projet porté par le Pays Pyrénées-Méditerranée

Le projet a été lancé il y a quelques mois. Les trois communes concernées avaient ratifié une charte de bonne conduite pour en finir avec les rivalités et les petites de querelles de clochers. C'était un préalable indispensable pour pouvoir prétendre à une candidature. C'est le Pays Pyrénées-Méditerranée qui a pris les choses en mains, avec une première réunion du comité de pilotage en septembre dernier. Comité de pilotage qui a mis en place un comité scientifique, chargé de constituer un dossier solide.

L'idée c'est de démontrer que les fêtes de l'ours ont une valeur culturelle et folklorique forte , qu'elles forgent une identité, qu'elles ont un sens. C'est un gros travail de constituer ce dossier et c'est un peu une compétition : il faut prouver qu'on mérite davantage que d'autres dossiers d'être selectionné .

Une procédure longue mais payante au final

Des représentants du ministère de la Culture seront invités aux fêtes de l'ours cette année, car c'est le ministère qui au final présentera la candidature ... si elle est retenue. Et ce sera long : les plus optimistes tablent sur trois ans, mais ca sera peut-être cinq ou six.

Pour les élus, pour les bénévoles, le jeu en vaut la chandelle. Une inscription au patrimoine immatériel de l'Unesco signifierait que ces fêtes de l'ours seraient préservées pour toujours , qu'elles seraient reconnues. Ce serait également un formidable outil de promotion, qui attirerait encore plus de monde. Un bonne nouvelle pour les hôteliers, les restaurateurs... Bref, pour les activités liées au tourisme.

Considération cuilturelle donc... mais l'économie n'est jamais loin.

Robert Bosch, fête de l'ours

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu