Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Les plages polluées du Var restent interdites d'accès

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu

Les opérations de dépollution se poursuivent sur les plages du Var souillées par des nappes et boulettes d'hydrocarbures. Les 24 plages sont interdites d'accès. Mais les gendarmes multiplient les patrouilles pour surveiller les sites et informer les curieux.

L'accès aux plages polluées est interdit dans le Var
L'accès aux plages polluées est interdit dans le Var © Radio France - Sophie Glotin

Var, France

Les opérations de nettoyage se poursuivent sur les plages du Var souillées par des traces d’hydrocarbures. Plus 140 personnes sont toujours à pied d‘œuvre à Ramatuelle, Sainte Maxime ou encore Saint-Tropez. Vingt-quatre plages sont actuellement impactées et interdites d'accès. Les gendarmes multiplient les patrouilles pour surveiller les sites et rappeler aux curieux qu’il ne faut pas entrer sur les zones polluées. 

Le week-end et les vacances de la Toussaint qui démarrent pourraient attirer les curieux. Mais il faut le rappeler : des arrêtés municipaux interdisent l'accès aux plages. De plus, les traces d'hydrocarbures échouées sur le sable du littoral varois sont toxiques. "Ces galettes dégagent des vapeurs nocives", précise le Colonel Alexandre Malo, commandant le groupement de la gendarmerie du Var. 

L'accès aux plages est également interdit parce qu'il ne faut pas perturber les opérations de dépollution. "Il faut éviter que les piétons transportent des traces de pollution en-dehors des zones polluées. Et plus les gens marchent dans le sable, plus les boulettes d'hydrocarbures s'enterrent dans le sable. Elles seront donc moins visibles et plus difficiles à ramasser", indique le capitaine Lucet de la Sécurité Civile de Brignoles. 

Le Colonel Alexandre Malo, commandant le groupement de gendarmerie du Var - Radio France
Le Colonel Alexandre Malo, commandant le groupement de gendarmerie du Var © Radio France - Sophie Glotin
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu