Climat – Environnement

Des restrictions d'eau pour les habitants du Sud Deux-Sèvres

Par Mélanie Barbotin, France Bleu Poitou vendredi 14 octobre 2016 à 20:27

Les niveaux d'eau de la Sèvre sont très bas. Des restrictions concernent la population. (Image illustration - Coulon)
Les niveaux d'eau de la Sèvre sont très bas. Des restrictions concernent la population. (Image illustration - Coulon) © Radio France

Depuis le mois de juin, il a très peu plu dans le Poitou. Les niveaux d'eau sont au plus bas. La préfecture des Deux-Sèvres a décidé de prendre un arrêté de restrictions d'eau. Il s'étend aux agriculteurs, industriels et pour la première fois, cette année, aux particuliers.

Arroser sa pelouse, laver sa voiture chez soi ou remplir sa piscine est interdit, à partir de ce samedi matin pour les habitants du sud des Deux-Sèvres. Les nappes phréatiques sont arrivées à leur seuil d'alerte. Le bassin Niortais et plus particulièrement le marais Poitevin sont plus sensibles aux variations climatiques. Avec l'été sec de cette année, les niveaux ont rarement été aussi bas, alors que le débit de la Sèvre "se rapproche de celui d'un ruisseau", explique Cyril Mouillot responsable environnement à la direction des territoires des Deux-Sèvres.

Espaces verts, fontaines, terrains de foot ne sont plus arrosés

Les communes sont elles aussi concernées. Entretien des espaces verts, alimentation des fontaines et nettoyage des extérieurs : des usages secondaires qui vont devoir cesser jusqu'au retour de la pluie. Michel Simon, maire de Coulon, une commune de 2 000 habitants n'est pas inquiet. Seul le terrain de foot risque d'être impacté. " Il faut l'arroser régulièrement pour ne pas qu'il s'abîme. Mais on va devoir arrêter l'arrosage".

Les agriculteurs durement touchés

Mais les plus touchés restent les agriculteurs. Depuis le mois d'août ils subissent les arrêtés. Si ce dernier a peu de conséquences car la saison est terminée, les anciennes restrictions ont durement touché les récoltes. Les viticulteurs, quant à eux peuvent au moins se réjouir de la qualité de leur raisin. Avec le soleil, il est particulièrement sucré mais les grains sont moins nombreux... la cuvée 2016 devrait donner un grand cru.

Partager sur :