Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Les incendies provoqués par des écobuages se multiplient en Auvergne

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Le week-end a été marqué par une série d'incendies provoqués par des écobuages mal maîtrisés. Une pratique traditionnelle dans la région, mais qui ne doit pas se faire n'importe comment.

Un écobuage dans un secteur difficile d'accès. Photo d'illustration
Un écobuage dans un secteur difficile d'accès. Photo d'illustration © Radio France - Valérie Menut

Auvergne, France

Ce sont environ 40 hectares qui ont brûlé le week-end dernier en Haute-Loire, une vingtaine dans le Cantal. Il n'y a pas toujours la preuve qu'il s'agit de feux d'écobuages mal maîtrisés mais le doute est tout de même assez faible. Et ce lundi, les pompiers ont dû lutter contre une reprise de feu à Vieille-Brioude ou encore faire face à une dizaine de départs, vite circonscris, dans le Puy-de-Dôme. L'écobuage est classique en cette saison mais la pratique est encore plus risquée avec une végétation très sèche.

En Haute-Loire, les services de l'Etat ont déclaré une tolérance zéro pour les écobuages illégaux. Les gendarmes ont dressé plusieurs contraventions de 135 €uros, mais l'amende peut être plus importante dans les cas les plus graves. 

Car les écobuages doivent répondre à des règles précises, édictées dans un arrêté préfectoral. Elles peuvent donc varier quelque peu selon les départements mais les grandes lignes sont les mêmes partout. Il faut donc demander au maire l'autorisation plusieurs jours à l'avance et prévenir les pompiers quelques heures auparavant. L'autorisation peut être refusée, notamment en raison des conditions météo. Par ailleurs l'écobuage doit avoir lieu de jour et être en permanence sous surveillance, avec un système de première urgence, comme par exemple une tonne remplie d'eau, en cas de nécessité. Il ne peut pas se faire à proximité d'habitations ou de forêt. Enfin il faut prévenir les pompiers une fois l'écobuage terminé.

120 interventions dans le Cantal depuis le début de l'année

Tout cela pour éviter des dérangements inutiles aux pompiers. Ils peuvent déployer des moyens humains et matériels importants, qui risquent de manquer sur une autre intervention. Qui plus est, cela coûte cher. C'est d'ailleurs pour cela que les pompiers du Cantal prévoient de se porter partie civile pour faire payer les responsables d'écobuages non autorisés qui entraînent des interventions coûteuses. 

C'est le cas d'un incendie à Moussages, à la mi-février. Plus de 50 hectares avaient brûlé ; un écobuage sans autorisation, fait en fin de journée, sans surveillance, dans un secteur difficile d'accès. Il avait fallu deux jours aux pompiers pour en venir à bout. La facture de l'intervention se monte à plus de 15.000 €uros.