Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Les interdictions d'arrosage en Corrèze concernent désormais aussi l'agriculture

-
Par , France Bleu Limousin

Le comité corrézien de suivi des ressources en eau a étendu ce mercredi les restrictions d'usage de l'eau sur le département. Il a décidé surtout des premières mesures de limitation de l'irrigation pour les agriculteurs

Photo Illustration
Photo Illustration © Maxppp - Pierre Destrade

Corrèze, France

C'est un cran de plus en Corrèze dans les mesures anti-sécheresse. .Jusqu'à présent les interdictions d'arrosage n'avaient concerné que les particuliers et collectivités locales du département. Au vu des niveaux dans les cours d'eau et les tensions sur l'alimentation en eau potable la préfecture corrézienne a donc décidé d'interdire cette fois également aux agriculteurs l'irrigation de leurs cultures.

Pour l'instant seuls les bassins de la Corrèze et de la Vézère, en amont et en aval, sont concernés. L'interdiction en outre n'est que d'un jour par semaine, du mercredi au jeudi matin, ou du jeudi au vendredi matin selon les communes. Une mauvaise nouvelle, on s'en doute, pour les agriculteurs concernés même si l'irrigation des cultures en Corrèze est relativement limitée. 

Pour le reste le plan d'alerte est maintenu là où il avait été activé. Mais s'y ajoutent les territoires de Vézère et Corrèze aval à l'exception des communes du syndicat mixte bellovic d'eau potable. Seuls les bassins de Dordogne amont et de la Xaintrie sont en alerte renforcée. Le reste du département demeure en vigilance.