Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Les jeunes à nouveau appelés à manifester pour le climat ce vendredi

-
Par , France Bleu

A deux jours des élections européennes, les jeunes sont à nouveau appelés à manifester pour le climat un peu partout en France, avec une nouvelle "grève mondiale pour le climat". Des rassemblements sont annoncés dans une centaine de villes du pays.

Les jeunes manifestent pour le climat devant le Parlement européen à Strasbourg, le 16 avril.
Les jeunes manifestent pour le climat devant le Parlement européen à Strasbourg, le 16 avril. © AFP - Christophe DE BARRY

Ce vendredi, à deux jours du scrutin pour élire les députés européens, les jeunes sont à nouveau appelés à se mobiliser pour défendre le climat. Ils comptent descendre dans les rues pour une nouvelle "grève mondiale pour le climat", la deuxième du genre après celle du 15 mars qui avait mobilisé des centaines de milliers d'étudiants et de lycéens dans le monde et en France.

Une centaine de villes en France

En France, plus de 85 associations et syndicats invitent à se mobiliser, annonce Youth for Climate France. Des appels à la grève sont répertoriés dans plus de 1770 villes réparties dans 90 pays, dont une centaine de villes en France. Le mouvement appelle notamment à une marche vendredi à Paris (départ à 13h de la place de l'Opéra), ainsi qu'à des rassemblements dans des dizaines d'autres villes en France : Bordeaux, Nantes, Rennes, Lille, Nancy, Lyon, Marseille, Toulouse, Nice ou encore Laval.

Il faut que "l'écologie soit le sujet central de ces élections européennes", a réclamé Kristof Almasy, de Youth for climate, lors d'une conférence de presse à Paris. Le collectif appelle à des rassemblements devant des institutions européennes comme la Banque centrale européenne à Francfort ou le Parlement européen à Strasbourg et Bruxelles. Kristof Almasy espère un "élan nouveau pour ce mouvement qui grandit et se renforce". 

Les salariés appelés à aller travailler avec un brassard 

Pour les salariés ne pouvant pas se joindre aux marches, le collectif "Citoyens pour le climat" suggère d'aller travailler avec un brassard pour soutenir les grévistes ou d'interpeller son employeur sur le réchauffement climatique et le déclin de la biodiversité. 

Samedi, d'autres marches à pied ou à vélo sont prévues dans 80 villes, essentiellement en France, mais pas à Paris.