Climat – Environnement

Les Landes à la traîne en matière d'écologie

Par Théo Hetsch, France Bleu Gascogne jeudi 3 novembre 2016 à 6:00

Les Landes chutent de 31 places dans ce classement par rapport à l'an dernier. Le département pointe à la 83ème place.
Les Landes chutent de 31 places dans ce classement par rapport à l'an dernier. Le département pointe à la 83ème place. - Le Magazine La Vie

Le département des Landes est l'un des plus mauvais élèves en matière d'écologie. C'est le bilan du classement annuel réalisé par le journal La Vie et publié jeudi 3 novembre. Il se classe à la 83ème place (sur 96). Tri sélectif, qualité de l'air, agriculture bio... les Landes sont à la traîne.

Le classement de l'année dernière avait donné un petit espoir. A l'époque, le département des Landes avait grimpé à la 52ème place selon le magazine La Vie, l'une des plus fortes progressions. Mais ce jeudi 3 novembre, patatras... Les Landes régressent cette année à la 83ème place. C'est l'une des plus fortes baisses. Alors que les autres départements ont fait des efforts, parfois significatifs, les Landes sont plutôt restés sur leurs acquis.

Le département des Landes chute de 31 places par rapport à l'an dernier dans le classement de La Vie - Aucun(e)
Le département des Landes chute de 31 places par rapport à l'an dernier dans le classement de La Vie - Magazine La Vie

62ème sur la qualité de l'eau - contre 26ème l'an dernier

Coincée entre un champ de maïs et l'autoroute de Gascogne se trouve la station de captage des Arbouts. C'est l'un des trois secteurs sensibles du département. Selon les relevés officiels, l'eau captée ici contient régulièrement un herbicide, le S-métolachlore. Pour Catherine Lecatonoux, présidente dans les Landes des "amis de la Terre", la situation est critique : "Dans certaines stations, les normes sont dépassées de 11 fois pour le S-métolachlore", explique la miliante, "on paie de plus en plus cher pour dépolluer l'eau, sans parfois y arriver complètement, c'est un vrai problème de santé publique."

Le problème vient principalement de l'agriculture intensive du maïs, très présente dans les Landes. Mais de là à perdre 26 places par rapport à l'an dernier ? Paul Carrère, en charge de la commission environnement du département, ne comprend pas : "Cette situation n'est pas nouvelle, et parallèlement, nous n'avons jamais eu d'aussi bons résultats concernant l'eau de baignade", explique l'élu. "Et pourtant, nous dégringolons dans le classement."

Mais selon le magazine La Vie, cela ne rattrape pas la mauvaise qualité des cours d'eau et des nappes souterraines. En tout, l'agence régionale de santé liste près de 30 stations d'eau potable qui dépassent les valeurs limites en pesticides.

76ème sur l'agriculture biologique

Le département est 76ème en ce qui concerne l'agriculture bio. Les Landes font pâle figure par rapport aux voisin gersois (premier dans le domaine) ou même face au Lot-et-Garonne (12ème). En cause, selon les agriculteurs bio : le manque d'aides pour inciter les producteurs à abandonner la culture conventionnelle pour passer en bio. Mélanie Martin est agricultrice bio à Saint-Pierre-du-Mont. Depuis trois ans qu'elle s'est lancée, elle n'arrive toujours pas à se dégager de salaire.

"Le bio et la vente directe, ça demande beaucoup de travail et d'investissements"

Autre point noir pointé par le classement du magazine La Vie : la gestion des déchets et en particulier le tri sélectif. Le département des Landes pointe à la 87ème place. Là encore, Paul Carrère juge ce classement faussé et subjectif : "il ne prend pas en compte l'impact des touristes sur la gestion des déchets", critique l'élu, "cela représente tout de même 2 000 nuitées, ça n'est pas anodin".

En matière d'écologie, le département des Landes a rarement la moyenne. - Radio France
En matière d'écologie, le département des Landes a rarement la moyenne. © Radio France - Oanna Favennec

Le département est encore à la traîne en ce qui concerne la qualité de l'air (67ème, là aussi en baisse) ou l'agenda 21 (seules 2 communes - Dax et Tartas - ont mis en place un agenda 21 dans le département, contre plus de 60 en Gironde). Les points plus positifs concernent la consommation durable (les Landes sont à la 22ème place) et la transition énergétique (33ème position).