Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dans les rues de Strasbourg, ce mardi soir.

Attaque mortelle à Strasbourg : ce que l'on sait

Climat – Environnement

On ne trie pas correctement les déchets en Sud Touraine

mardi 28 août 2018 à 17:57 Par Denis Guey, France Bleu Touraine

61% des déchets ne sont ni triés ni recyclés correctement en Sud Touraine. C'est le résultat de l'enquête de la communauté de communes Loches Sud Touraine de 2017. Pourtant un recyclage efficace permettrait une centaine de milliers d'euros d'économies à l'année.

Un habitant de Sud Touraine amasse 190 kg de déchets dans des sacs-poubelle noirs par an.
Un habitant de Sud Touraine amasse 190 kg de déchets dans des sacs-poubelle noirs par an. © Maxppp - Simon Daval

Loches, France

À Chanceaux-près-Loches, près de 60.000 tonnes de ce que l'on appelle "les déchets ultimes", c'est-à-dire qu'on ne peut recycler, sont enterrés chaque année.  Cependant, les sols sont loin d'être utilisés uniquement pour ce type de déchets. Plus de la moitié du contenu d'un sac-poubelle noir finit sa course dans des centres d'enfouissement ou d'incinération de la région, alors que 30% de cette moitié devrait être triée et recyclée. 

Recyclage par-dessus la jambe

L'enquête du service Prévention des déchets de Loches Sud Touraine est révélatrice des mauvaises habitudes des consommateurs. Un habitant jette à la poubelle, à l'année et sans passer par la case "tri" : 298 tonnes de conserves et canettes, 136 tonnes de verre et 770 tonnes de papier. Ce dernier se revend facilement et peut être recyclé 11 fois, s'il est jeté dans la poubelle jaune. 

Des erreurs de tri qui coûtent cher

Les erreurs de tri sont partout et d'après Gérard Hénault, et elles coûtent cher à la communauté de communes qu'il préside :"Quand une poubelle jaune contient des choses qui n'ont pas à y être, il est refusé au tri... Ce qui fait qu'on le paie deux fois. Cette plaisanterie nous coûte près de _70.000 euros par an_." Pour l'élu, cette négligence est le résultat d'un manque de communication auprès des habitants de Sud Touraine :"On va augmenter autant que possible l'information car c'est très dérangeant. Les enfants sont de très bons prescripteurs auprès de leurs parents, par exemple. Il faut porter ces infos à connaissance partout où on le pourra."

"Un gisement d'économies formidable"

"Le recyclage parfait, je n'y crois pas. Je ne me fais pas d'illusions", poursuit le président de la communauté de communes. Mais il assure qu'un "tri convenable" diminuerait de moitié le volume des sacs-poubelle noirs et que les 70 000 euros des poubelles jaunes mal triées seraient économisés. Mieux, Gérard Hénault aimerait voir le sac-poubelle disparaître au profit de conteneurs pérennes, vendus 15 euros par la communauté de communes. En plus de servir de fourre-tout à ordures, le sac-poubelle rempli favorise le développement de maladies professionnelles chez les agents de propreté : "Ces garçons soulèvent trois à quatre tonnes de déchets par jour de travail. C'est trop, et c'est regrettable."

Gérard Hénault, président de la communauté de communes Loches Sud Touraine, énonce les efforts en cours pour favoriser un tri plus efficace des déchets.