Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Les mésanges, alliées de la ville d'Anglet

vendredi 3 mars 2017 à 17:10 Par Valérie Menut, France Bleu Pays Basque

Dans sa lutte contre les chenilles processionnaires, la ville d'Anglet déploie tous les moyens. Dernier en date : l'installation de 45 nichoirs pour s'attirer les faveurs des mésanges. Parce que ces petits oiseaux sont friands des chenilles processionnaires du pin.

La mésange bleue (photo de gauche), comme la mésange charbonnière (photo de droite), est friande des chenilles processionnaires.
La mésange bleue (photo de gauche), comme la mésange charbonnière (photo de droite), est friande des chenilles processionnaires. © Maxppp - Christian Watier

Anglet, France

La Ville d'Anglet lutte depuis des années contre une invasion un peu particulière. Celle de chenilles processionnaires du pin. Des larves de papillons indésirables à plusieurs titres, d'abord parce que leurs poils sont très urticants (pour l'homme et les animaux), ensuite parce qu'elles se nourrissent d'aiguilles de pins, ce qui affaiblit les arbres jusqu'à les faire mourir. Il y a 4 ans, le préfet de région a supprimé l'arrêté permettant un survol de la commune en hélicoptère, ce qui de fait a entraîné la suppression des épandages d'insecticides. La Ville a donc dû s'adapter, avec des pulvérisations de traitements biologiques depuis le sol, ou encore des installations de pièges à phéromones (150 ont été posés en haut des pins pour attirer et piéger les mâles). Et dernière "arme environnementale" en date : des oiseaux.

Les petits soldats, ce sont les mésanges

La mésange est un des rares prédateurs des chenilles processionnaires. La Ville d'Anglet leur fait donc les yeux doux avec des nichoirs. Ils ont été installés dans la forêt du Pignada (30) et le parc Izadia (15). Des petits abris en bois réalisés par l'atelier d'insertion Atherbea et posés par des hommes du chantier d'insertion MIFEN (Maison d'Initiation à la Faune et aux Espaces Naturels, d'Urcuit).

30 nichoirs pour les mésanges ont été installés dans la forêt du Pignada à Anglet. - Radio France
30 nichoirs pour les mésanges ont été installés dans la forêt du Pignada à Anglet. © Radio France - Valérie Menut

"Les nichoirs attirent les oiseaux, c'est prouvé"

Une entrée au diamètre étudié au millimètre. Fabien Damestoy, technicien à Izadia, détaille les caractéristiques des nichoirs posés à Anglet. "Le but c'est que l'écureuil n'aille pas manger les oeufs des mésanges".

Des chenilles indésirables

Les chenilles processionnaires s'enterrent pour devenir chrysalides. Quelques semaines plus tard, les papillons sortiront du sol. Tout un cycle qu'il faut interrompre pour protéger les pins, explique Gérard Goyénèche, ingénieur chargé de l'hygiène et de la sécurité sanitaire à la municipalité d'Anglet.

Si vous voyez des chenilles processionnaires, vous pouvez contacter les services municipaux de la Ville d'Anglet, qui viendront les détruire. Attention si vous écrasez ces chenilles. Leurs poils urticants sont volatils. Il faut donc bien se protéger.

Les chenilles processionnaires du pin facilement identifiables grâce à leur déplacement particulier. - Radio France
Les chenilles processionnaires du pin facilement identifiables grâce à leur déplacement particulier. © Radio France - Valérie Menut