Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Les moustiques sont de retour en Charente-Maritime

vendredi 27 avril 2018 à 9:40 Par Willy Moreau, France Bleu La Rochelle

Avec le retour de la chaleur, ils sont de retour ! Les moustiques sont très visibles en ce moment en Charente-Maritime.

C'est en ce moment la période où l'on retrouve le plus d'espèces de moustiques.
C'est en ce moment la période où l'on retrouve le plus d'espèces de moustiques. © Maxppp - BALFIN JEAN PIERRE

Charente-Maritime, France

Ça pique, ça démange, ça y est, les moustiques sont de retour en Charente-Maritime. Il a fallu juste quelques jours de chaleur et un peu d'humidité la semaine dernière pour que les larves deviennent adultes. C'est de surcroît la période de l'année où l'on retrouve le maximum d'espèces.   

Une cohabitation difficile

Les nuits sont donc agitées pour bon nombre de Charentais qui ont du mal à cohabiter avec ses petites bêtes volantes. Ozi, un étudiant à La Rochelle, raconte sa journée après une nuit passée les fenêtres ouvertes : "J'ai mon pied qui me grattait. Le soir en me déshabillant, ma copine a paniqué et j'ai vu un immense point rouge de moustique"

Malgré ces déconvenues, le moustique est nécessaire explique l'entomologiste Vincent Albouy, également président de l'Office pour les insectes et leur environnement en Poitou-Charentes : "Le moustique est important dans la chaîne alimentaire notamment pour les hirondelles qui se nourrissent des insectes volants qu'on appelle le plancton aérien. Il n'est pas indispensable mais c'est un peu comme une toile. Si l'on coupe un fil, la toile se tient mais si l'on coupe tous les fils, elle tombe. Le moustique est un fil de cette toile". 

Les intempéries du début d'années ont permis aux larves de trouver l'eau nécessaire à leur croissance et retardé les campagnes de démoustication. Cependant rien n'indique à l'heure actuelle que les moustiques seront nombreux cet été d'après Sébastien Chouin, le directeur scientifique et technique de l'EID atlantique, l'Établissement interdépartemental pour la démoustication du littoral Atlantique. 

"Les moustiques adultes vivent en moyenne un mois à un mois et demi. Si nous n'avons pas d'autres phénomènes de reproduction d'ici là et si l'eau vient à manquer, rien ne présage de la présence intense de moustiques pour cet été", explique-t-il.