Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les noyers et les vignes ont été très gravement touchés par le gel en Corrèze

-
Par , France Bleu Limousin

Le gel a causé la nuit dernière de très gros dégâts dans les cultures notamment en Corrèze. Il a fait jusqu'à moins 3 dans certains secteurs. Un épisode de grand froid qui se rajoute en plus à celui de la semaine dernière. Bref certaines productions sont au bord de la catastrophe

La vivgne résiste mal au gel qui brûle feuilles et bourgeons
La vivgne résiste mal au gel qui brûle feuilles et bourgeons © Maxppp - Laurent Thévenot

Les pommiers ont été les moins affectés par ce nouvel épisode de gel. Celui de la semaine dernière avait surtout grévé la quantité dans certains secteurs. cette fois c'est plus sur la qualité que ce nouveau grand froid a pu agir. Mais il faudra plusieurs semaines pour vraiment dire ce qu'il est est explique le président du comité de défense de la pomme AOP du Limousin Laurent Rougerie.

Une production de vin divisée par deux à Branceilles

Philippe Leymat aussi estime qu'il faut attendre pour vraiment connaître les conséquences sur la production de vin. Le président de la cave coopérative de Branceilles annonce que la totalité du vignoble est touché avec jusqu'à 80 % des bourgeons brûlés par le froid. "C'est un stade de gel que personne ne connait' explique Philippe Leymat. Car généralement le gel intervient sur des ceps dont la végétation est moins en avance. Or cette année c'est l'inverse. "Et une telle situation n'est jamais arrivée" précise le président de la cave qui pense que de nouveaux bourgeons peuvent du coup apparaître. Mais il estime cependant que la production de vin cette année est déjà divisée par deux.

100 % des noyers touchés

C'est encore pire en revanche pour les vergers de noyers. "La totalité est touchée" précise Alain Soulier le président du syndicat des producteurs de noix fraîche de la Corrèze. Certains vergers ne produiront quasiment pas de fruits cette année. Et certaines variétés seront totalement absentes notamment la lara qui était la plus avancée et qui avait déjà été très affectée par le gel la semaine dernière.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess