Climat – Environnement

Les oiseaux marins affaiblis par les tempêtes soignés au centre de la LPO du Domaine de Certes

France Bleu Gironde lundi 10 février 2014 à 18:31

2 bénévoles de la LPO pèsent un guillemot tout juste arrivé
2 bénévoles de la LPO pèsent un guillemot tout juste arrivé © Radio France

Le centre de sauvegarde de la Ligue de Protection des Oiseaux, au Domaine de Certes, à Audenge, ne désemplit pas : des dizaines d'oiseaux marins arrivent très affaiblis. Echoués sur le littoral à la faveur des tempêtes, ils ont été récupérés par des promeneurs tout au long du week-end

C'est une conséquence des tempêtes de ces dernières semaines : au moins 5.000 oiseaux marins ont été retrouvés tout le week-end sur les plages du littoral atlantique . La plupart étaient morts d'épuisement. Les guillemots et les macareux sont les espèces les plus touchées.

Cette hécatombe plutôt inhabituelle s'explique par la forte houle qui s'est produite à l'occasion de ces tempêtes. Ces oiseaux marins ont l'habitude de passer l'hiver au large, et la houle les a empêchés de se nourrir. Affaiblis, ils se laissent emporter par les courants, et échouent sur nos plages. Selon la LPO, seulement 5 % de ces oiseaux ont réussi à survivre.

"La tempête les empêche de pêcher"

Les oiseaux marins récupérés vivants sont soignés dans les centres de soins de La Ligue de protection des oiseaux, comme celui du Domaine de Certes, à Audenge, sur le Bassin d'Arcachon. Là, ce sont une soixantaine de macareux et de guillemots qui ont été récupérés, ramenés par des promeneurs qui les ont secourus sur tout le Littoral, entre Mimizan et la Pointe du Médoc.

les macareux en plein repas - Radio France
les macareux en plein repas © Radio France
Nicole habite Vensac, elle a fait exprès une heure et demi de route jusqu'au Bassin d'Arcachon pour amener les oiseaux qu'elle avait elle-même récupérés sur la plage.

"On a trouvé une trentaine d'oiseaux morts, c'était énorme"

Ces oiseaux sont pris en charge par les bénévoles de la LPO. Chacun d'entre eux est d'abord pesé, puis placé dans des box sous des lampes chauffantes, et nourri avec du poisson. Leur poids est ensuite surveillé régulièrement, et ils seront relâché seulement lorsqu'ils auront repris des forces.

Sur son site Internet, la Ligue de protection des oiseaux donne les premiers soins à dispenser si on retrouve un oiseau échoué sur la plage. Premier de ces conseils : réchauffer l'animal, le mettre dans un carton, mais ne pas essayer de le nourrir.

"Ils sont très fatigués, ils ont perdu beaucoup de poids"