Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Les opposants au projet d'usine à Pellets de Bugeat/Viam ont manifesté à Tulle

jeudi 8 mars 2018 à 15:33 Par Philippe Graziani, France Bleu Limousin

Les opposants au projet d'usine à pellets de Bugeat/Vian sont toujours mobilisés. Ce jeudi matin à Tulle une cinquantaine de personnes ont manifesté devant la préfecture où se tenait une réunion sur ce dossier très controversé.

Les opposants se sont rassemblés devant la cathédrale avant de se rendre en cortège devant la préfecture.
Les opposants se sont rassemblés devant la cathédrale avant de se rendre en cortège devant la préfecture. © Radio France - Philippe Graziani

Corrèze, Tulle, Bugeat, Plateau de Millevaches,

Cela fait maintenant près de quatre mois que les opposants au projet d'usine à pellets torréfiés de Bugeat/Viam se mobilisent. Cette fois c'est la tenue de la réunion du CODERST (Conseil départemental de l'environnement et des risques sanitaires et technologiques) sur ce dossier qui en est la cause. Pris de court par l'annonce de sa tenue, précisent les opposants, ils n'ont eu que deux jours pour organiser ce rassemblement.

Une fuite en avant

Ils sont donc plutôt contents de la mobilisation. Ils sont une cinquantaine venus surtout du plateau de Millevaches, mais il y a aussi des représentants de diverses associations comme ATTAC. L'objet du rassemblement est essentiellement de montrer sa désapprobation. Selon les opposants la réunion du CODERST intervient très en avance. "On est dans une vraie fuite en avant, selon Antoine du collectif "Non à la montagne pellets". Ils avancent toujours plus vite, comme pour forcer les choses". L'avis rendu par le CODERST n'est que consultatif. Reste surtout l'autorisation préfectorale de cette usine. Le préfet indique qu'il rendra sa décision au printemps.