Climat – Environnement

Les paillotes peu à peu démontées sur les plages héraultaises

Par Benjamin Rieth, France Bleu Hérault mercredi 23 septembre 2015 à 19:55

La paillote le Blue Beach commence à être démontée
La paillote le Blue Beach commence à être démontée © Radio France - Benjamin Rieth

L'automne fait doucement son apparition dans le département de l'Hérault. Et signe que l'été est déjà fini, les paillotes disparaissent progressivement du paysage sur les plages. Elles ont jusqu'au 15 octobre pour être démontées.

En attendant la date limite, les paillotes vont pouvoir continuer à rester ouvertes jusqu'au 30 septembre. Après, les propriétaires auront quinze jours pour tout enlever et faire comme s'il n'y avait jamais eu de paillotes à cet endroit.

Entre Villeneuve-les-Maguelone et La Grande-Motte, on compte une trentaine de ces établissements éphémères. La moitié est encore ouverte, le reste ferme progressivement.

"Vu la météo de ces derniers jours, les intempéries, la montée des eaux, la baisse des températures, la clientèle qui n'est plus là, c'est plus une perte de temps qu'autre chose" explique Marcellin Doucet, propriétaire du Blue Beach à La Grande-Motte. 

Ne laisser aucune trace

La réglementation est très stricte concernant les paillotes. D'après le décret du 26 mai 2006 "seuls sont permis sur une plage les équipements et installations démontables ou transportables". En clair, pas question de laisser une seule trace de la présence d'une paillote.

Seul entorse à cette règle, un regard peut être laissé pour continuer à avoir accès, l'année suivante, aux arrivées d'eau, d'électricité et à la ligne téléphonique. 

Du rangement des dizaines de parasols, transats et tables aux démontages du toit, des murs et de la terrasse, démonter une paillote demande donc pas mal d'organisation et d'huile de coude. "C'est comme démonter une petite maison" en une dizaine de jours d'après Marcellin Doucet.  

La paillote "Le Blue Beach" ferme ses portes pour l'année