Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Les plantes de nos jardins aussi ont souffert du froid

mercredi 7 mars 2018 à 3:08 Par Marion Fersing, France Bleu Loire Océan

Le coup de froid de la semaine dernière a aussi frigorifié les plantes de nos jardins. Rien de dramatique mais le vent glacial venu de Russie a tout de même brûlé les fleurs et les feuillages.

Le coup de froid a mis fin à la floraison des mimosas pour cette année
Le coup de froid a mis fin à la floraison des mimosas pour cette année © Maxppp -

On a eu froid. Très froid la semaine dernière et, dans nos jardins, les plantes aussi ! Rien de dramatique, mais le vent glacial venu de Russie a tout de même fait souffrir les fleurs et les feuillages.

Le feuillage noirci des conifères va reprendre des couleurs dès qu'il va faire doux

"Heureusement, il a fait très sec juste avant l'arrivée des températures les plus froides, ce qui a limité les dégâts causés par le gel", explique Marina Gréau, des pépinières du même nom à Mouchamp. Ce coup de froid, il met tout de même fin à la floraison des mimosa pour cette année. Les fleurs ont été brûlées par le vent glacial, même chose pour les camélias. Mais les dégâts ne sont que superficiels. Les températures ne sont pas descendues assez bas pour faire geler les sols en profondeur et donc les racines. Et les plantes dont les feuilles ont été noircies vont repartir sans problème assure Fabien Naulleau qui est pépiniériste à Sallertaine en Vendée : "pour tout ce qui est des conifères, ils vont reprendre des couleurs dès qu'il va faire doux. Sur les feuillages un peu plus méditerranéens, de nouvelles feuilles vont ressortir et on ne verra plus celles qui ont été un peu abîmées".

On peut éventuellement retailler les branches et les pousses qui ont été abîmées

Et, si on veut, on peut aider les plantes à se remettre de ce coup de froid. "On peut éventuellement retailler un petit peu les branches et les pousses qui ont été abîmées", poursuit Fabien Naulleau. "Mais comme à cette saisons, les vivaces qui fleurissent l'été sont à tailler, autant le faire tout de suite. Même chose pour les rosiers, même si les pousses ont pu être abîmées. Et puis, éventuellement, comme toujours à cette saison, on peut faire un apport de matière organique, pour donner à manger aux plantes".

Il faut du froid en hiver

Et puis le froid, il a un avantage : celui de tuer les ravageurs, comme les insectes, qui adorent attaquer les plantes de nos jardins. "Ces dernières années, comme il ne faisait pas assez froid, nous avions remarqué qu'il y avait des pucerons sur les arbres et les arbustes", explique Marina Gréau. "Avec le froid, on ne devrait pas avoir ce problème cette année". Parce que, comme le dit le diction : "hiver gelé fait vermine trépasser".