Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

"Les gens n'ont plus rien mais nous donnent à manger" : les pompiers de Limoges racontent leur quotidien en Equateur

-
Par , France Bleu Limousin, France Bleu

Les Pompiers de l'Urgence Internationale (PUI), ONG basée à Limoges, sont partis depuis près d'une semaine maintenant en Equateur pour venir en aide aux sinistrés après le séisme qui a fait au moins 646 et plus de 12 000 blessés. Ils sont cinq à être partis de Haute-Vienne.

Les PUI sont arrivés le mardi 19 avril en Equateur.
Les PUI sont arrivés le mardi 19 avril en Equateur. - © Pompiers de l'Urgence Internationale

Limoges, France

Les Pompiers de l'Urgence Internationale ont été envoyés à Portoviejo, une ville au sud-ouest de la capitale Quito. Ce n'est pas ce qui était prévu initialement mais les demandes de l'ONU ont changé en cours de route.

Un premier travail dans les décombres

"Lors des premiers jours sur place,  on a finalisé les évaluations dans la ville pour constater les décès avant de détruire avec des engins lourds les bâtiments sinistrés", explique Laurent Gauthier le chef de mission sur place. Cette ville de Portoviejo a été détruite à 20%.

Les pompiers limougeauds, qui travaillent en collaboration avec une équipe de douze espagnols, ont pu mettre en place un centre de consultation dans une église. Objectif : prendre en charge les blessés légers et leur assurer un soutien psychologique.

Fournir la population en eau potable 

Depuis trois jours, les PUI doivent maintenant gérer une mission de potabilisation. "On a installé cinq cuves et les gens viennent se servir en eau", ajoute Laurent Gauthier. Un élément important puisque l'électricité a été rétablie dans tout le pays, huit jours après le séisme, mais seulement 62% de la population a accès à l'eau potable.

Cinq pompiers de Limoges ont rejoint une équipe espagnole sur place. - Aucun(e)
Cinq pompiers de Limoges ont rejoint une équipe espagnole sur place.

"Les gens sont formidables"

Laurent Gauthier décrit "des conditions de vie largement acceptables" pour les secouristes vue la situation sur place. "Les autorités locales sont également bien organisées." Et puis les Équatoriens sont très reconnaissants. "Ils nous donnent à manger et à boire. Ils n'ont rien mais ils donnent quand même, c'est incroyable. Ici, il n'y a pas de Français donc ils sont très contents, ils n'arrêtent pas de venir nous voir. Nous les Français on n'est pas bon en langue mais avec les secouristes espagnols ça se passe très bien aussi" termine Laurent Gauthier.

Laurent Gauthier, chef de mission, raconte l'accueil sur place.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu