Climat – Environnement

Les pompiers de la Loire s'entraînent avant l'été

Par Julien Corbière, France Bleu Saint-Étienne Loire vendredi 13 juin 2014 à 20:27

Les sapeurs pompiers en exercice dans le massif du Pilat

150 pompiers et 40 véhicules ont été mobilisés hier entre les communes du Bessat et de Tarentaise dans le massif du Pilat pour participer à un exercice de simulation d'incendie. Un entrainement avant l'été mais aussi l'occasion de faire passer un message de prévention pour éviter qu'un tel scénario se produise dans les semaines qui viennent.

Un incendie ravage 150 hectares de forêt dans le massif du Pilat. C'est un scénario catastrophe et heureusement ce n'était qu'une simulation ce vendredi après-midi pour les pompiers de la Loire. Ils ont organisé cet exercice entre les communes du Bessat et de Tarentaise. Le dispositif a représenté plus de 150 hommes et 40 véhicules répartis en 6 équipes tout autour de la zone de feu.

"C'est utile pour le commandement car on a pas l'occasion de déployer des groupes sur le terrain à déployer dans des conditions délicates, sur des chemins pas toujours très carrossables" commente le lieutenant colonel Gérard Keller du SDIS de la Loire.

Un poste de commandement a été mis en place à l'entrée du village du Bessat. L'hélicoptère de la sécurité civile vient se poser dans le champ juste à côté. Le commandant des opérations monte à bord pour effectuer un survol de la zone d'incendie. En temps normal il s'agirait de définir à quel endroit des canadairs devraient intervenir.

Si un incendie de cette taille se produit dans le Pilat, des avions de la base aérienne de Marignane dans les Bouches-du-Rhône peuvent être appelés en appui. Mais dans le secteur le dernier feu dont les pompiers se souviennent c'est celui qui a ravagé plus de 1000 hectares de forêt au sud de Bourg Argental à Burdignes, en 2001. "C'est un épisode qui peut se répéter" pour le lieutenant colonel Keller.

"Si on a un vent fort de sud à 90 kilomètres heures, des conditions de sécheresse comme en 2003, tout est possible", ajoute-t-il

Le lieutenant colonel Gérard Keller rappelle les consignes de prévention contre les feux de forêt

L'exercice a duré environ trois heures. Beaucoup de pompiers de la Loire ont déjà prêté main forte à des collègues du Sud de la France, qui sont confrontés plus régulièrement à ce type d'incendie.

Rémi Brancato a suivi l'exercice des pompiers dans la forêt au Bessat