Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Les recommandations de l’ARS face aux fortes chaleurs attendues en Moselle

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Un soleil de plomb et des températures jusqu’à 38 degrés vont s’abattre sur la Moselle cette semaine. Le plan canicule est activé depuis le 1er juin dans le Grand-Est et la veille va se renforcer dans les prochains jours.

Image d'illustration
Image d'illustration © Maxppp - Olivier Lejeune

Moselle, France

La vague de chaleur qui s’apprête à traverser la Moselle devrait être courte mais très intense. On attend des températures qui vont frôler les 40 degrés par endroits cette semaine. Selon l’ARS, l’agence régionale de santé, nous sommes actuellement au niveau 2 du plan canicule. 

Quelques recommandations simples pour supporter ces fortes chaleurs. "Essayer dans la mesure du possible de maintenir le corps au frais. Il faut porter des habits amples, légers. Il faut boire régulièrement mais sans excès.  Il faut aussi utiliser tout ce qui peut ventiler comme des brumisateurs par exemple. Quand on n’a pas la possibilité d’avoir accès à une source de fraicheur, on peut identifier et se diriger vers des lieux frais et proches de chez soi, comme les centres commerciaux, les cinémas, les musées, les églises ou encore certains parcs très boisés. Et puis, il est recommandé de manger normalement, même quand on n’a pas faim, plutôt des légumes et des fruits crus, voir des plats froids. Il est aussi bon d’éviter d’utiliser les appareils électriques dans les logements car ils dégagent de la chaleur. Et puis essayer, dans la mesure du possible, de réduire l’entrée de la chaleur dans les maisons, en fermant les vitres et les volets et en les rouvrant dans la soirée quand la température a baissé", explique Lamia Himer, déléguée de l’ARS pour la Moselle et invitée de France Bleu Lorraine ce lundi matin.

Un dispositif pour les personnes isolées

Depuis la canicule meurtrière de 2003, des moyens ont été mis en place dans les maisons de retraites avec notamment des pièces rafraichies et une vigilance accrue. Mais quand est-il des personnes isolées ? "Il y a une sensibilisation au niveau des mairies qui ont la possibilité d’identifier les personnes isolées. Il y a aussi une information au public pour que les gens n’hésitent pas à aller voir leur voisins ou voisines quand on sait que ce sont des personnes isolées qui n’iront pas forcément demander de l’aide", dit Lamia Himer. 

Ecouter l’interview complète

Lamia Himer au micro France Bleu de Vianney Smiarowski