Climat – Environnement

Les sangliers aux portes de Poitiers

Par William Giraud, France Bleu Poitou vendredi 15 janvier 2016 à 6:22

Le lieutenant de louveterie Alain Bouet.
Le lieutenant de louveterie Alain Bouet. © Radio France - William Giraud

Une battue administrative a été organisée aux abords du Décathlon de Vouneuil en raison du danger que représentent ces animaux à proximité de la rocade.

La préfecture de la Vienne vient de prendre un arrêté autorisant des "tirs administratifs pour des raisons de sécurité publique" en raison de la présence de sangliers à proximité de la rocade. Une battue "administrative" était organisée hier après-midi à proximité du Décathlon de Vouneuil-sous-Biard au Sud de Grand-Poitiers.

Une quarantaine de participants

Chasseurs, policiers, gendarmes, agents de l'ONCFS (office de la chasse et de la faune sauvage), représentants de la DDT (direction départementale des territoires)... Une quarantaine de personnes est partie, fusil à l'épaule, débusquer les animaux. Aidés par des chiens, les chasseurs ont tué deux marcassins.

Une harde dans les parages

Fin décembre, dans ce secteur, cinq sangliers avaient été aperçus. Une mère et ses quatre petits. La laie est finalement morte dans une collision avec une voiture après avoir provoqué au moins deux accidents. Les marcassins, eux, grandissent et représentent désormais une menace pour les automobilistes.

Des précédents

La présence de sangliers aux abords des grandes surfaces de Poitiers-Sud n'est pas nouvelle. En 2007, un sanglier de 90 kilos était rentré dans le magasin la Halle aux Vêtements avant finalement d'être abattu par la police. Mais le nombre de sangliers en lisière d'agglomération augmente. "Il va falloir mieux réguler l'espèce. On s'est fixé 5.000 sangliers à abattre cette année dans le département. L'an passé, il n'y en a eu que 4.000" avoue Jean-Louis Breteaudeau, président de la fédération de la chasse de la Vienne.