Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Carburants : les taxes sur le sans-plomb 95 augmenteront aussi en janvier

-
Par , France Bleu

Le ministre des Finances Michel Sapin a confirmé ce jeudi une augmentation de 2 centimes par litre des taxes sur le sans-plomb 95, et de 3,5 centimes pour le diesel. Une conséquence de la hausse de la taxe carbone.

Les taxes sur le gazole et le sans-plomb 95 vont augmenter au 1er janvier
Les taxes sur le gazole et le sans-plomb 95 vont augmenter au 1er janvier © Maxppp

La loi de finances rectificative, qui sera votée par le Parlement en fin d'année, contiendra une hausse des taxes sur l'essence "classique", c'est-à-dire le sans-plomb 95 et le diesel, a annoncé ce jeudi le ministre des Finances, Michel Sapin. Invité de BFMTV il a confirmé une hausse de la taxation de 2 centimes par litre pour le sans-plomb 95, et de 3,5 centimes par litre pour le gazole.

"Pourquoi est-ce qu'il y a une augmentation ? Il y a des votes qui sont intervenus il y a deux ans et qui ont prévu sur plusieurs années une augmentation de la taxe carbone", explique Michel Sapin. Résultat : les bio-carburants sont exclus de cette taxe visant à pénaliser les émissions de gaz à effet de serre. L'essence qui contient au moins 10% de bio-éthanol ne sera pas soumise à cette augmentation de taxes.

La convergence des taxes sur le diesel et l'essence

Cette annonce va-t-elle dans le sens inverse de celle de Manuel Valls, qui avait annoncé en octobre une baisse de la fiscalité de l'essence, pour faire converger les taxes sur l'essence et le diesel, pour l'heure moins cher mais plus polluant ? Pas complètement, selon Michel Sapin : "Pour que l'écart de prix se réduise, il y a une augmentation plus forte sur le gazole", explique-t-il. 

Pas de baisse des taxes donc, mais la convergence des impôts sur les deux carburants reste bien au menu, en faisant augmenter l'un plus vite que l'autre. "A partir de 2017, toutes les hausses sont compensées par des baisses, totalement et complètement", précise le ministre. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess