Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Les Tourangeaux, bons élèves en matière de tri sélectif

vendredi 6 novembre 2015 à 18:26 Par Emma Sarango, France Bleu Touraine

L'an dernier en Indre-et-Loire, 35 254 tonnes d'emballages ménagers ont été triés ce qui fait du département l'un des plus performants de France. Même s'il reste des progrès à faire.

L'an dernier, chaque Tourangeau a trié en moyenne 58 kg de déchets
L'an dernier, chaque Tourangeau a trié en moyenne 58 kg de déchets

Tours, France

A moins d'un mois de la COP 21, la grande conférence environnementale à Paris, on apprend que les Tourangeaux sont des modèles en matière de tri sélectif. C'est ce que dit un rapport d'Eco-Emballages, une société privée qui fait le lien entre les industries et les collectivités pour le recyclage. En Indre-et-Loire, 35 254 tonnes d'emballages ménagers ont ainsi été recyclés l'an dernier et chaque Tourangeau a trié en moyenne 58 kg de déchets, soit presque 15 de plus qu'au niveau national.

Les zones urbaines s'y mettent aussi

Dans le palmarès des produits les plus triés, le verre arrive en tête avec 22 000 tonnes. Suivent le carton avec 8 000 tonnes puis le plastique et enfin le métal. Et aujourd'hui, tous les Tourangeaux trient selon cette étude. Même si c'est souvent plus facile dans les zones rurales car il y a plus de place pour stocker les emballages, dans l'agglomération tourangelle on s'y est mis aussi avec 53 kg par habitant l'an dernier.

Préserver la couche d'ozone

Mais il ne faut pas se reposer sur nos lauriers, prévient Eco-Emballages qui fixe un objectif d'un taux de recyclage à 75 % à court terme soit huit points de plus qu'actuellement. Car le tri, c'est l'économie de matière première mais c'est surtout préserver la couche d'ozone : ce que nous trions chaque année en France permet d'éviter l'émission de 2 millions de tonnes de gaz à effet de serre, ce que produirait un million de voiture qui circuleraient pendant un an.