Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Alerte sécheresse dans les Vosges : les bains à remous de plus en plus nombreux sous surveillance

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Le département des Vosges en alerte sécheresse. La préfecture a pris un arrêté qui limite les usages de l'eau pour les particuliers. Pour la première fois cette année les bains à remous sont concernés. Hôtels campings et locations saisonnières, sont invités à économiser la ressource en eau.

Le spa du "Domaine de Longemer" au bord du lac de Xonrupt-Longemer
Le spa du "Domaine de Longemer" au bord du lac de Xonrupt-Longemer © Radio France - Hervé Toutain

Vosges, France

Depuis ce mardi 9 juillet, le département des Vosges est en alerte sécheresse. La préfecture a pris un arrêté qui limite les usages de l'eau pour les particuliers et c'est une première les bains à remous de type spa ou jacuzzi sont concernés dans locations saisonnières et hôtels, annoncent les autorités qui observent "un usage émergent" . 

C'est désormais un "produit d'appel" incontournable pour les hôtels les campings et les locations saisonnières. Les bains a remous, comme les piscines, sont très demandés par les vacanciers. Ces équipements doivent faire l'objet d'une déclaration en mairie et sont soumis à des contrôles sanitaires quotidiens, complétés par des analyses mensuelles de l'Agence Régionale de Santé. Une autorisation de l'exploitant du réseau d'eau potable est en outre nécessaire en cas de sécheresse avérée.

En moyenne un spa ou jacuzzi contient de 3 à 5 M3 d'eau. Il est partiellement vidangé toute les semaines et entièrement si la qualité de l'eau n'est pas satisfaisante. "La chasse au gaspillage est une préoccupation quotidienne" assure la directrice du Domaine de Longemer. Ce camping municipal installé sur 6 hectares en bordure du lac, compte 185 emplacements et dispose en plus du spa d'une piscine et d'un sauna. Tous les jours un agent technique vient s'assurer qu'il n'y a pas de fuite. Des diffuseurs d'eau ont été par ailleurs installés pour limiter la consommation. 

L'information de la clientèle est déterminante. "Je demande aux vacanciers de prendre plutôt des douches que des bains et d'espacer leur utilisation du spa" souligne Vincent Mathieu gérant du Domaine des 4 vents. Une vingtaine de chalets et de chambres d'hôtes repartis sur 5 hectares au dessus du Tholy.