Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement DOSSIER : COP24 - Quarante-quatre initiatives pour sauver la planète

COP24 - Limitez vos poubelles avec la page "Zéro déchet à Tours"'

lundi 26 novembre 2018 à 5:31 Par Adrien Bossard, France Bleu Touraine

Il y a deux ans, une habitante de Fondettes, Camille Ratia, a créé une page Facebook : "Zéro déchet à Tours". Ce forum interactif, qui permet à chacun de limiter sa consommation de plastique et emballage, compte de plus en plus d'adeptes.

Les Français jettent en moyenne 354 kilos de déchets par an et par personne.
Les Français jettent en moyenne 354 kilos de déchets par an et par personne. © Maxppp - Philippe Turpin

Tours, France

Comment agir au quotidien, à notre échelle, pour limiter nos déchets ? C'est tout l'enjeu de la page Facebook "Zéro déchet à Tours". Elle a été créée, en 2016, par Camille Ratia, une habitante de Fondettes. Sur cette page, la jeune trentenaire livre ses conseils pour limiter le nombre de poubelles à sortir le soir, alors qu'en moyenne, un Français jette 354 kilos de déchets par an.

C'est son petit rituel. À chaque pause déjeuner, Camille va voir les dernières publications sur sa page. "Là, par exemple, il y a une personne qui me demande comment faire pour filtrer son eau, car elle veut arrêter d'utiliser des bouteilles plastique." Ni une ni deux, la réponse ne se fait attendre. "Le charbon actif marche pas mal, dicte Camille, tout en tapant sur son ordinateur. Moi, je fais simple. Je mets de l'eau dans du céramique et je laisse reposer, ça enlève le goût du chlore." Des astuces dans le genre, Camille en a plein sa besace. Et quand elle n'a pas la réponse, elle laisse faire ses 2.200 abonnés. "L'idée, c'est que chacun puisse commenter, s'échanger des bons tuyaux et des bons plans. C'est interactif."

Camille Ratia a désormais plus de 2.200 abonnés sur sa page Facebook. - Radio France
Camille Ratia a désormais plus de 2.200 abonnés sur sa page Facebook. © Radio France - Adrien Bossard

"Je suis passé d'une poubelle par semaine à une poubelle par mois, en l'espace de quelques temps", Camille Ratia

Le domaine où Camille a le plus de choses à échanger, c'est au niveau des achats alimentaires. Elle achète quasiment tout en stock. Pâtes, céréales, fruits et légumes, son appartement est rempli de bocaux et cela a un impact sur la réduction de ses déchets. "Quand j'ai lancé la plage, je suis passé d'une poubelle par semaine à une poubelle par mois, en l'espace de quelques temps. Et maintenant, je suis à deux poubelles par an, environ."

Camille Ratia achète quasiment tout en vrac. - Radio France
Camille Ratia achète quasiment tout en vrac. © Radio France - Adrien Bossard

La trentaine recycle énormément et incite tout un chacun à agir de la sorte. "Franchement, ça ne sert à rien de se dire qu'à notre échelle, on ne peut rien faire. Tous les actes éco-citoyens débouchent sur des choses positives. Dans le centre-ville de Tours, il y a maintenant deux magasins uniquement dédiés au vrac. Il n'y en avait pas quand j'ai lancé la page. Comme quoi !"