Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Limoges : Le projet d'usine de méthanisation sur le point de capoter

jeudi 6 décembre 2018 à 5:01 Par Françoise Ravanne, France Bleu Limousin

L'agglomération de Limoges fait marche arrière sur le projet d'usine de méthanisation. Elle va renoncer à vendre son terrain à la société qui porte ce projet sur le site de La Ribière. Un projet décrié depuis plusieurs mois par les riverains. Leurs inquiétudes ont aujourd'hui gagné les élus locaux.

Un collectif de riverains contre le projet a multiplié les actions ces derniers mois (ici à l'ESAT de Limoges)
Un collectif de riverains contre le projet a multiplié les actions ces derniers mois (ici à l'ESAT de Limoges) © Radio France - Françoise Ravanne

Limoges, France

Le projet d'usine de méthanisation a du plomb dans l'aile à Limoges. La société Vol-V-Biomasse qui porte le projet sur le site de "la Ribière"prés de l'abattoir va certainement se retrouver sans terrain car l'agglomération de Limoges, propriétaire des lieux, s’apprête à renoncer à la vente. Pour Gérard Vandenbroucke, le président de Limoges Métropole le choix est clair : "Nous n'irons pas ni contre l'avis de la population ni contre l'avis de l'ARS" L'agence régionale de santé a émis un avis plus que réservé explique t-il : "Un avis qui soulève un certain nombre de questions et qui n'élimine pas les risques pour la santé du voisinage". 

Des riverains qui restent vigilants avant de crier victoire !

Gérard Vandenbroucke se montre catégorique : "S'il y a le moindre risque pour la population il n'y aura pas la vente de ce terrain". De quoi satisfaire les riverains opposés au projet et qui ont constitué le collectif "Les amis d'Archimède" ; Ces risques pour la santé, les riverains les ont dénoncés ces derniers mois. Ils sont notamment venus manifester leur colère devant la mairie de Limoges pour pointer du doigt toutes les nuisances que pouvait entraîner cette usine de méthanisation industrielle. "Aujourd'hui nous reprenons espoir" explique Brigitte Pouret, membre du collectif, mais rien n'est encore gagné car nous attendons que tout soit écrit

Une décision qui sera prise après l'avis du commissaire enquêteur

Le président de Limoges Métropole prendra sa décision officielle après le 18 décembre, date à laquelle le commissaire enquêteur donnera son avis sur le projet. Mais même si l'avis est favorable et que le préfet de la Haute-Vienne donne ensuite son feu vert, on voit mal comment l'entreprise Vol-V viendra implanter sont usine de méthanisation à Limoges ne disposant plus de terrain.