Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Littoral girondin : l'été en pente douce

-
Par , France Bleu Gironde

Les tempêtes hivernales ont fragilisé le cordon dunaire. Sur le littoral girondin, les agents de l'Office national des forêts (ONF) tentent de réparer les dégâts et de conforter les dunes. Objectif d'ici l'été : sécuriser l'accès aux plages et redonner de la pente aux dunes transformées cet hiver en véritables falaises de sable.

Redonner artificiellement de la pente aux dunes
Redonner artificiellement de la pente aux dunes © Radio France

Les agents de l'ONF se portent au chevet du littoral. Après le passage des tempêtes hivernales, les dunes ont beaucoup souffert de l'érosion. Elles se sont même transformées en falaises de sable de plusieurs mètres de hauteur . Pour les agents de l'Office national des forêts, qui gèrent 80 % des 230 kilomètres de la côte aquitaine, la tâche est immense.

Les agents doivent stabiliser le cordon dunaire avant l'arrivée des touristes cet été : recréer de la pente pour éviter les risques d'éboulement et refaire les accès aux plages. Aux grands maux les grands remèdes : des buldozers ont été appelés en renfort pour déplacer des milliers de tonnes de sable. Objectif : écrêter le haut de la dune et refaire un semblant de pente en direction de l'océan.A l'automne, les agents de l'ONF reviendront pour planter des oyats, ce végétal dont les racines permettent de stabiliser la dune.

"Laisser une falaise de sable c'est prendre un grand risque pour les estivants"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu