Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Loi énergie : des objectifs confus pour Limousin Nature Environnement

lundi 11 février 2019 à 11:09 Par Fabienne Joigneault, France Bleu Limousin

Le gouvernement va proposer une nouvelle loi sur l'énergie. Elle reviendrait sur les objectifs de réduction de la consommation d'énergie et d'émissions de gaz à effet de serre. Pour le directeur de Limousin Nature Environnement, les objectifs sont illisibles.

Les politiques publiques aident les particuliers à isoler leur maison, mais pas forcément avec le bon isolant, selon JJ Rabache
Les politiques publiques aident les particuliers à isoler leur maison, mais pas forcément avec le bon isolant, selon JJ Rabache © Maxppp - ©Jean-Luc Flémal- BELPRESS

Limoges, France

La nouvelle loi énergie pourrait reformuler l'objectif de la France, qui ne serait plus de diviser par 4 nos émissions de gaz à effet de serre, mais la "neutralité carbone" d'ici 2050. Un changement difficile à interpréter. Car le 1er objectif ne prenait pas en compte le bilan carbone, explique Jean-Jacques Rabache. Le nouvel objectif en tient compte, mais ne regarde plus la consommation d'énergie". C'est donc totalement confus, selon le directeur de Limousin Nature Environnement. Pour lui, il faut tout prendre en compte : les rejets et les extractions d'énergie fossile. Il répondait à 8h15 aux 3 questions de Jérôme Ostermann.

C'est finalement la société qui peut pousser les hommes politiques à changer les choses, semble dire le militant de l'environnement. "Si on change nos pratiques, si on consomme différemment, qu'on réduit nos déplacements", imagine Jean-Jacques Rabache, "ils sont capables d'orienter leurs politiques industrielles". 

L'isolation des logements, oui, mais avec quels matériaux ? 

L'un des problèmes que l'on rencontre en Limousin, c'est la précarité énergétique, avec des logements mal-isolés. Il y a des aides pour inciter à rénover, et Limousin Nature Environnement participe d'ailleurs à cette politique incitative en gérant les espaces info-énergies. Ce qui n'empêche pas son directeur de s'interroger : "ça reste plus intéressant d'isoler avec de la fibre de verre qu'avec des produits écologiques", note-t-il, mais quand on démonte la maison 80 ans plus tard, la fibre de verre est un déchet, alors que la paille ou de la fibre de bois est compostable. "On ne tient pas compte du bilan carbone", regrette Jean-Jacques Rabache.