Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Loi littoral : craintes et espoir en Bretagne

mardi 29 mai 2018 à 18:37 Par Benjamin Bourgine, France Bleu Breizh Izel

Au milieu du texte sur le logement examiné à partir de ce mercredi à l'Assemblée Nationale, figure un amendement sur la "Loi Littoral". Danger pour les uns, bouffée d'oxygène pour les autres.

La plage en presqu'île de Crozon
La plage en presqu'île de Crozon © Radio France - Benjamin Bourgine

Bretagne, France

"En Bretagne, les communes qui gagnent le plus d'habitants, ce sont les communes littorales. _Dire que la loi bride leur développement, c'est un mensonge_" Jean-Pierre Bigorgne, le porte-parole des associations de défense du littoral veut d'abord remettre cette notion en avant. Aujourd'hui, c'est vrai, on peut construire dans les communes littoral. Néanmoins les freins sont nombreux.

Densifier l'urbanisme, là où on ne pouvait pas avant

Alors, qu'y a-t-il dans cette loi ? Et notamment dans cet amendement controversé ? Une notion supplémentaire... une possibilité de faire des constructions dans des zones qui ne sont pas directement dans la continuité des bourgs. Pour certains élus favorables au texte, c'est une avancée, de bon sens, et avec des garde-fous. Sébastien Miossec, à Riec sur Bélon : "On va pouvoir densifier. De façon très mesurée. Là où il y a déjà des réseaux d'eau potable, de gaz ou d'électricité. Des endroits où il n'y a plus d'agriculture, mais pour autant, du fait de la jurisprudence, dans ces territoires, dans ces hameaux-là, on ne peut pas construire une seule maison".

La jurisprudence : changera ou pas ?

La jurisprudence, justement, les défenseurs de la loi y tiennent beaucoup. Jean-Pierre Bigorgne rappelle qu'elle s'est construite doucement, en 20 ans. "Aujourd'hui, on a une assez bonne notion de ce qu'est un hameau, ou un village. Les avocats savent assez bien dire si les dossiers vont ou ne vont pas passer. Mais aujourd'hui, cet amendement va tout remettre en cause. Des projets vont pouvoir passer, on n'aura pas eu le temps de préciser les contours de la nouvelle loi". Dans son viseur par exemple, un projet de lotissement en cours à Trezmalaouen, sur la commune de Plonévez-Porzay. "Avant cet amendement, il n'a aucune chance d'après moi. Après ? ..." 

On ne parle pas de construire dans la bande des 100m ! Sébastien Miossec

A voir, donc, si les choses peuvent être réellement ainsi bouleversées. Pour Sébastien Miossec, la modification du texte est vraiment plus vertueuse, même s'il faut rester vigilant "La loi littoral a été faite _pour éviter de voir nos côtes être bétonnées_. Aujourd'hui, il faut la retoucher dans des points très précis. On n'est pas au bord de l'eau ! On ne parle pas de construire dans la bande des 100m ! Ma commune fait 55km². Même dans des hameaux très loin de la mer, je ne peux même pas autoriser une petite construction entre deux maisons, sur un terrain qui ferait 500 ou 1.000 m²."