Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Glyphosate : Laurent Pinatel attaque le "baratin" d'Emmanuel Macron

mardi 12 février 2019 à 7:33 Par David Valverde, France Bleu Saint-Étienne Loire et France Bleu

L'éleveur de St-Genest-Lerpt, porte-parole de la Confédération paysanne était à l'Elysée lundi, reçu par Emmanuel Macron, comme les autres syndicats agricoles.

Laurent Pinatel porte parole de la Confédération paysanne
Laurent Pinatel porte parole de la Confédération paysanne © Radio France -

La colère de Laurent Pinatel sur la question du glyphosate. L'éleveur de St-Genest-Lerpt, était reçu à l'Elysée lundi comme les autres syndicats agricoles. Il a pu dire au chef de l’État qu'il ne comprenait pas son recul sur le glyphosate, cet herbicide très contesté, qui devait être interdit en 2021 et qui finalement sera soumis à des dérogations.  Laurent Pinatel estime qu'Emmanuel Macron est déconnecté de ce qui se passe dans les fermes.

On promet qu'on va sortir du glyphosate. On fait croire aux paysans qu'on va arrêter de les intoxiquer avec ça. On ne le met pas dans la loi parceque la parole du président est supposée valoir plus que la loi. Et à la sortie on recule encore. Au point où ils en sont dans la durée de leur mandat, soit ils continuent leur discours qui enfume tout le monde, soit ils se mettent au boulot. Quand on a dit au Président qu'il était en train de nous baratiner sur le glyphosate il n'a pas trop apprécié. 

Ce matin on apprend que 40% des insectes connus sont en déclin. Un tiers sont même menacés d'extinction et au rythme actuel ils pourraient disparaitre d'ici un siècle. Constat alarmant puisque les insectes jouent un rôle essentiel dans la chaine alimentaire.