Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Loiret : les vignerons multiplient les outils pour se protéger du gel

-
Par , France Bleu Orléans, France Bleu

Le gel et les températures basses de ces derniers jours peuvent provoquer d'importants dégâts dans les vignes du Loiret. Les viticulteurs utilisent notamment des bougies ou des tours anti gel.

Les températures très basses pour la saison inquiètent les vignerons du Loiret
Les températures très basses pour la saison inquiètent les vignerons du Loiret - Edouard Montigny

Mareau-aux-Prés, France

Les températures exceptionnellement fraîches de ce début de mois de mai et le gel mettent les vignes en danger. Depuis ce week-end les températures descendent en dessous de zéro la nuit. Les bourgeons sont sortis et ces conditions météorologiques pourraient bien détruire une partie de la récolte 2019. 

Les viticulteurs surveillent de très près leurs cultures et tentent de les protéger grâce à plusieurs techniques. Edouard Montigny est vignerons pour le vignoble du chant d'oiseaux à Mareau-aux-Près à côté d'Orléans. Il a 18 hectares qu'il surveille comme le lait sur le feu. 

Une tour anti-gel

Ils installent par exemples des centaines de bougies au milieu des vignes et depuis peu ils ont acheté des tours anti-gel. "Le principe c'est de brasser les couches d'air car quand on a des gelées au printemps l'air froid descend au sol et, un peu plus haut, on a de l'air chaud donc le fait de brasser les différentes couches augmente la température sur les pieds de vignes", détaille le vigneron. 

La tour anti-gel du vignoble du chant d'oiseaux à Mareau-aux-Prés à côté d'Orléans - Aucun(e)
La tour anti-gel du vignoble du chant d'oiseaux à Mareau-aux-Prés à côté d'Orléans - Edouard Montigny

Il existe d'autres techniques comme l’aspersion qui protège la vigne grâce à l'eau qui réchauffe la plante. Pour les viticulteurs, cet épisode de froid arrive au mauvais moment : "on voit les fleurs et les futures grappes commencent à être visibles. Si aujourd'hui ça gèle, on peut avoir de gros pourcentages de perte", s'inquiète Edouard Montigny.

"On peut perdre l'intégralité de notre récolte en une nuit", Edouard Montigny

Pour le moment les dégâts ne sont pas importants mais il faut surveiller les vignes. "On peut perdre l'intégralité de notre récolte en une nuit donc on met nos moyens de luttes en place le soir, on le surveille dans la nuit, le matin. C'est du travail en plus mais pour sauver la récolte on ne compte pas", explique le viticulteur qui multiplie les rondes avec ses collègues jour et nuit.

Il faudra attendre la fin de la semaine pour faire un premier bilan. Selon l'association Météo Centre, un record de température a été battu dans la région ce matin à Romorantin en Sologne il a fait jusqu'à -3,8°C, le record de la température la plus basse en plaine.

Choix de la station

France Bleu