Climat – Environnement

Manifestation des agriculteurs devant la gendarmerie de Saint-Étienne en soutien à Laurent Pinatel

France Bleu Saint-Étienne Loire samedi 19 avril 2014 à 17:15

Mobilisation devant le commissariat
Mobilisation devant le commissariat © Radio France

Laurent Pinatel, le porte-parole de la Confédération paysanne a passé trois heures en garde à vue ce samedi. Une soixantaine d'agriculteurs de la Loire et des départements alentours sont venus le soutenir.

Laurent Pinatel, le porte parole de la confédération paysanne, qui vit à Saint-Genest Lerpt, dans la Loire, devait s'expliquer sur l'action menée le 12 septembre dernier, sur le chantier de la Ferme-usine des Mille vaches, en Picardie. Il fait l'objet d'une enquête pour vols et dégradations en réunion : avec d'autres membres de la Confédération paysanne, en septembre, ils avaient dessiné un énorme tag sur le sol, et démonté des engins de chantier. Laurent Pinatel a déjà été convoqué au mois de novembre, à la gendarmerie d'Abbeville, où il avait passé sept heures en garde à vue.

Arrivée en tracteur - Radio France
Arrivée en tracteur © Radio France

Samedi, c'est donc à la gendarmerie de Saint-Étienne qu'il a été entendu, par des gendarmes d'Abbeville, venus spécialement sur place pour l'auditionner. Car Laurent Pinatel avait refusé, au mois de mars, de se rendre à une convocation de la gendarmerie d'Abbeville, expliquant qu'il ne pouvait pas se permettre de laisser son exploitation ligérienne pour faire des allers retours en Picardie. Une soixantaine d'agriculteurs de la Loire et des départements limitrophes sont venus lui apporter leur soutien hier devant les locaux de la gendarmerie de Saint Etienne.

GAV Pinatel ENRO

Laurent Pinatel - Radio France
Laurent Pinatel © Radio France

Pinatel SON

Le dossier est maintenant entre les mains du procureur de la République d'Abbeville. Il doit décider s'il classe cette affaire sans suite ou s'il décide de poursuivre pénalement Laurent Pinatel.