Climat – Environnement

La pêche à pied, loisir familial sur les côtes du Calvados et de la Manche

Par Véronique Houdan, France Bleu Normandie (Calvados - Orne), France Bleu Cotentin et France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) mardi 17 mars 2015 à 6:00

Pêche à pied : tous les conseils

A l'occasion des grandes marées, plus de deux millions de français vont s'adonner à leur loisir favori : la pêche à pied. Mais attention : ce loisir a ses réglementations et il est bon de les connaître avant de s'aventurer sur le littoral bas-normand.

Lorsque les marées ont un fort coefficient , c'est à dire lorsque la mer se retire au plus loin de la côte, l'estran ainsi dégagé devient le terrain de jeu des pêcheurs à pied.

En France, on estime à plus de deux millions ceux qui pratiquent ce loisir de bord de mer, seuls, en famille ou entre amis. Avec 470km de côtes, la *Basse-Normandie * est une zone de pêche très fréquentée. Mais attention ! On ne part pas sans prendre quelques précautions ni sans s'être un minimum renseigné. Il ne faut pas ramasser les coquillages n'importe où, n'importe quand et n'importe comment. De même, tous les outils ne sont pas autorisés pour la pêche.

La pêche de loisir est par définition une pêche non commerciale : le produit de la pêche est réservé à la consommation exclusive du pêcheur et de sa famille et ne peut être vendu .

Partir à la pêche à pied

La première chose à faire c'est déjà de se renseigner sur les horaires des marées qui peuvent être très variables d'une plage à l'autre. Si le meilleur horaire pour y aller est deux heures avant la marée basse, il faut remonter vers la plage dès le début de la remontée de l'eau et surtout ne pas attendre : la mer remonte très vite * (et pas seulement au Mont Saint Michel !). Lors d'une grande marée le niveau de la mer varie d'une dizaine de mètres* sur les côtes de la Manche et chaque année des accidents concernent des pêcheurs coincés par des bras de mer. Il convient donc d'avoir une montre sur soi, de même qu'un sifflet ou un téléphone portable pour se signaler le plus rapidement possible en cas de problème. Ca peut-être utile aussi si vous vous blessez, en glissant sur des algues ou des rochers. Il est aussi fortement conseillé de partir à plusieurs . Vérifiez aussi la météo : n'allez pas pêcher en cas de brouillard ou de brumes, il est très facile de se perdre.

Quel équipement ? 

L'équipement dont vous aurez besoin dépend de l'estran sur lequel vous irez. Il vous faudra un ciré, bien imperméable, soit des* bottes antidérapantes* soit des sandales pour les sols vaseux, des waders * (pantalons de pêches solidaires des bottes) si vous comptez aller dans l'eau jusqu'à la taille, des gants* pour protéger vos mains, une* casquette* pour vous protéger du soleil et ses réverbérations dans l'eau, un panier de pêche * *(pas de sac en plastique) * * évidemment, et un sac imperméable pour garder votre téléphone portable et vos clés bien au sec.

Quels outils pour pêcher ?

Si vous allez ramasser des crustacés, la main est suffisante. Vous pouvez vous munir d'un rateau (attention : le manche ne doit pas faire plus de 80 cm), le rateau à coques ne doit pas mesurer plus de 35cm de large et els dents doivent être espacées de 2cm minimum, d'un couteau (20cm de longueur maximale), de filet pour la pêche aux crevettes.

Où aller ?

Attention : toutes les plages ne sont pas ouvertes à la pêche à pied, notamment dans le Calvados. De même, vous ne devez pas pêcher à proximité d'une exploitation aquacole (25 mètres). Renseignez-vous également sur l'état sanitaire de l'endroit où vous allez.

Carte des zones de pêche à pied dans le Calvados

Où trouver quoi ?

Espèces les plus pêchées dans notre région : amande de mer, bigorneau, bouquet, bulot, coque, couteau, crevette grise, étrille, homard, huitre, moule, ormeau, palourde, patelle, praire, tourteau. Bien sûr, tous les pêcheurs à pied ont 'leur' coin à pêche et cela ne se partage qu'avec les très proches. Mais il y a quelques astuces comme connaître les habitats de chaque espèce.

Sur le sable,  on trouve des palourdes, _* signalées par une une légère dépression en cuvette, des *_amandes , des praires , des couteaux , repérables aux deux petits trous proches, des coques , un peu plus enfoncées dans le sable et vivant en groupe : un coup de rateau permet d'en faire sortir plusieurs.Sur les rochers  se dissimulent de nombreux coquillages très faciles à ramasser : les bigorneaux _* (attention : pas les petits colorés qui sont immangeables !), les *_bulots ,les patelles * (ou berniques) ou encore* les moules . * Dans les trous des rochers se trouve le* tourteau * (ou dormeur) : délogez-le avec votre crochet. Et sous les cailloux ce sont les étrilles qui se cachent.Les mares dans les rochers  accueillent les crevettes et quelques petits poissons sans intérêt.  Pour un loisir responsable : respectez l'environnement. Pour cela, si vous soulevez des cailloux ou des algues, remettez les en place. _*  Ne ramassez pas des coquillages ou crustacés trop petits. Les *tailles et les quotas * sont réglementés pour protéger les espèces. Voici les *_tailles minimales à respecter   :

Dans l’eau :

crevettes grises : * 3 cmcrevettes roses*  : 5 cméquilles  : 12 cm Sur le sable et dans la vase :

coques : _* 3 cm praires : 4,3 cmpalourdes : 4 cmpétoncles : 3,5 cmtellines : 2,5 cm couteaux : 10 cm  *_Dans les rochers et les mares :

bigorneauxbulots : 4,5 cmpatelles moules : 4 cm étrilles : 6,5 cmtourteaux : 14 cmaraignées : 12 cm, 500gr minimum  Pour les quantités maximales à pêcher, cela dépend des départements. Référez-vous aux arrêtés préfectoraux ci-dessous.

Documents à télécharger et à consulter :

Arrêté préfectoral pour la pêche à pied sur le littoral du Calvados
Arrêté préfectoral pour la pêche de loisir dans la Manche
Bonnes pratiques et réglementation de la pêche maritime de loisir

En savoir plus :

Le site du SHOM (service hydrographique et océanographique de la Marine)
Le site du Comité régional des pêches maritimes et des élevages marins de Bassse-Normandie£
Le site de la préfecture de la Manche

Partager sur :