Climat – Environnement DOSSIER : Le parc Marineland d'Antibes après les intempéries

VIDÉOS - Visite de Marineland, un mois et demi après les intempéries

Par Justine Leclercq, France Bleu Azur et France Bleu mercredi 11 novembre 2015 à 0:03

Les orques du Marineland d'Antibes.
Les orques du Marineland d'Antibes. © Radio France

Près d'un mois et demi après les inondations, le parc aquatique du Marineland d'Antibes se reconstruit. Visite avec l'un des responsables du parc John Kershaw.

Marineland : 1 mois et demi après les intempéries

Au début du mois d'octobre, le parc aquatique du Marineland d'Antibes a été sévèrement touché par les intempéries. Une vague a submergé certains endroits du parc : l'eau est montée jusqu'à six mètres de hauteur, notamment au niveau du bassin des orques. 

Un mois et demi après ces intempéries, Marineland se reconstruit. L'un des responsables, *John Kershaw __*nous a ouvert les portes du parc.

Deux entreprises spécialisées dépêchées au parc aquatique

Deux entreprises spécialisées dans la gestion des sinistres travaillent pour remettre en état le parc aquatique. Ces employés nettoient à l'aide de Kärcher, balaient les allées. Les travaux vont prendre plusieurs semaines

Au moment des intempéries, les pompes de filtrage des bassins des orques, des otaries et des requins ont été englouties. Marineland a dû faire venir des groupes électrogènes et les pompiers ont aidé aussi au pompage pour permettre de nettoyer l'eau des bassins. 

Des dégâts importants

Deux bassins contenant des poissons et des tortues ont été détruits pendant les intempéries, L'aquarium des requins a également été fortement endommagé, mais sans mettre en péril les squales. 

Sur les 11 tortues du parc, quatre sont mortes. Les survivantes sont actuellement dans une piscine. Les 150 employés en CDI du Marineland s'affairent autour des animaux. Le parc se reconstruit doucement.

Marineland : le tunnel aux requins fortement endommagé - Radio France
Marineland : le tunnel aux requins fortement endommagé © Radio France - France Bleu Azur

L'état des animaux surveillé par prises de sang

L'eau des bassins des orques, des otaries et des requins est très vite redevenue claire. La cinquantaine de soigneurs poursuit les exercices quotidiens avec les onze dauphins et les quatre orques.

Les soigneurs ont dû mal à se remettre de la disparition de l'orque Valentin, morte des suites d'une torsion de l'intestin peu de temps après les intempéries. Sur les cinq orques, il n'en reste plus que quatre.