Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

La métropole Aix-Marseille-Provence porte plainte après une pollution aux hydrocarbures dans le Vieux-Port

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Provence

Une énorme flaque d'huile a été découverte dimanche soir, à la surface du Vieux-Port de Marseille. La Métropole porte plainte contre X.

Une flaque d'hydrocarbures de 2 000 m² a été détectée, dimanche dernier, dans le Vieux-Port de Marseille
Une flaque d'hydrocarbures de 2 000 m² a été détectée, dimanche dernier, dans le Vieux-Port de Marseille © Maxppp - VALERIE VREL

Marseille, France

C'est au 34 quai du Port qu'une flaque d'huile de 2.000 mètres carrés a été découverte dimanche dernier dans le Vieux-Port de Marseille. La capitainerie métropolitaine et les marins-pompiers ont mis en place un barrage flottant le long du quai et disposé des feuilles absorbantes pour contenir et absorber la pollution. La tâche d'hydrocarbures était réduite à une surface de 1.200 mètres carrés mardi après-midi, puis 500 mètres carrés ce mercredi matin.

Plainte contre X et police de l'eau saisie

L'origine de la pollution n'est pas encore déterminée. La métropole d'Aix-Marseille porte plainte contre X ce mardi 23 juillet et saisit la Direction départementale des territoires et de la mer des Bouches-du-Rhône au titre de la police de l'eau pour identifier et sanctionner les responsables de cette pollution aux hydrocarbures. La police municipale de Marseille a elle aussi été saisie. Difficile de dire de quel produit il s'agit précisément mais pour le chef de la la section opérationnelle de dépollution du Bataillon des Marins Pompiers de Marseille  "cela fait davantage penser à de l’huile de vidange, huile usagée", le capitaine de corvette Hubert explique que "si on était sur de l'essence ou du gas-oil, avec la température de l'air et de l'eau , on aurait un phénomène d'évaporation et la nappe ce se serait résorbée au bout de quelques heures, ce qui n'est pas le cas actuellement".

Une future police de l'environnement ?

La présidente de la métropole, Martine Vassal, dit vouloir mettre en place une police de l'environnement métropolitaine "qui permettra de faire la lumière et de sanctionner ce type d’incivilités".

les buvards une fois saturés de produit hydrocarbure sont ramassés et stockés dans ces sacs, et remplacés par de nouveaux sur le plan d'eau - Radio France
les buvards une fois saturés de produit hydrocarbure sont ramassés et stockés dans ces sacs, et remplacés par de nouveaux sur le plan d'eau © Radio France - Corrine Blotin