Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Même quand la température monte, la baignade reste interdite en Loire

lundi 25 juillet 2016 à 5:00 Par Stéphane Barbereau, France Bleu Orléans

La Loire est un fleuve sauvage et dangereux, même l'été. Avec la chaleur, il n'est pas rare de voir des baigneurs dans le fleuve, ce qui est interdit par plusieurs mairies. Le risque est grand d'être emporté par des courants dus aux sables mouvants. Le 23 juillet un homme est mort noyé à Orléans.

Des touristes se baignent en Loire, au pied du Pont George V, à Orléans
Des touristes se baignent en Loire, au pied du Pont George V, à Orléans © Radio France - Stéphane Barbereau

Orléans, France

Dans le Loiret, il n'existe pas d'arrêté préfectoral interdisant la baignade en Loire. Mais il y a un bien arrêté préfectoral qui rappelle le danger qui existe, il est daté du 17 août 1966 et il rappelle que "toute personne qui se baigne dans les cours d'eau, les étangs et en général tous les plans d'eau dont l'accès est libre (...) le fait à ses risques et périls". Quelques jours après la publication de ce texte officiel, la mairie d'Orléans a pris, à son tour, un arrêté municipal beaucoup plus restrictif.

Un panneau interdisant la baignade, sur les bords de Loire, à Orléans - Radio France
Un panneau interdisant la baignade, sur les bords de Loire, à Orléans © Radio France - Stéphane Barbereau

Saint Jean le Blanc a également pris un arrêté municipal interdisant la baignade. Mais l'été, lorsque la Loire et plus basse, découvrant alors ses larges bancs de sable, la sensation de plage est très forte et l'envie de piquer une tête également. Léa, qui habite la commune, avoue qu'elle y baigne ses pieds souvent avec ses enfants :

C'est dangereux quand on marche un peu plus loin, c'est vrai que là, ça bouge le sable. Avant de laisser les enfants y aller, il faut voir si ça bouge pas trop. Au milieu, ce sont des sables mouvants donc on ne peut pas y aller. De toute façon, on n'y va pas pour traverser comme à la piscine !

Reportage sur les bords de Loire où l'on trouve des baigneurs en période de forte chaleur

Ces sables mouvants dont parle cette habitante ont un petit nom : les "culs de grève". Explications d'Olivier Geffroy, l'adjoint au maire d'Orléans chargé de la Tranquilité Publique :

Vous avez l'impression qu'il y a un banc de sable qui est stable et en fait, c'est un trou en-dessous. Il faut faire attention car la Loire est un fleuve en trompe l'oeil

Olivier Geffroy, l'adjoint au maire d'Orléans chargé de la Tranquilité Publique - Radio France
Olivier Geffroy, l'adjoint au maire d'Orléans chargé de la Tranquilité Publique © Radio France - Stéphane Barbereau

L'élu en appelle aussi à la responsabilité de chacun pour éviter un drame. Le dernier est d'ailleurs très récent : le samedi 23 juillet 2016 un jeune homme de 25 ans est mort noyé sur le site de l'île Charlemagne à Orléans.