Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Climat – Environnement

Météo : 2018, deuxième année la plus chaude en Dordogne depuis 1988

mercredi 2 janvier 2019 à 15:32 Par Benjamin Fontaine, France Bleu Périgord

Selon Météo France, l'année qui vient de s'écouler en Dordogne a été la deuxième la plus chaude jamais enregistrée depuis 20 ans dans le département. Quasiment à égalité avec l'année 2011.

Le soleil a brillé plus que la normale en Dordogne en 2018.
Le soleil a brillé plus que la normale en Dordogne en 2018. © Maxppp - Maxppp

Dordogne, France

L'année 2018 a été la plus chaude jamais enregistrée en France depuis 1900 selon les données publiées par Météo France. En Dordogne, les stations ont également enregistré des températures proches des records. 

Une moyenne de 14°C pour la station de Bergerac

En 2011, la station de Bergerac avait relevé une moyenne de 14°C sur l'ensemble de l'année. "Pour 2018 nous enregistrons la même moyenne, mais il y a quelques centièmes de différences, ce qui place cette année en deuxième position," explique Emmanuel Linden, prévisionniste à Météo France Agen. 14°C c'est un degré de plus par rapport à la normale. 

La tendance est la même sur les autres stations du département. A Belvès les relevés indiquent une moyenne de 12,9°C. A Saint-Martin-de-Fressengeas, la station indique une moyenne de 13,1°C pour une normale à 12,1°C. "Ce qui est certain c'est que les dernières années restent les plus chaudes. Lorsque l'on observe les données récoltées sur Agen, qui peuvent s'apparenter à celle du Périgord avec un recul plus important, on voit que cette année est la plus chaude depuis 1977," ajoute Emmanuel Linden.

Ensoleillement supérieur à la normale

Le département a également bénéficié d'un ensoleillement supérieur à la normale. Le soleil a brillé 2.159 heures en 2018, c'est 10% de temps en plus par rapport à la normale. Il a aussi beaucoup plus plu que les autres années. Les six premiers mois de l'année ont été très arrosés. A contrario, la deuxième partie de 2018 est marquée par un manque de pluie, mais des orages importants pendant l'été.