Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Orages, inondations : 16 départements en vigilance orange

dimanche 3 juin 2018 à 9:31 - Mis à jour le mardi 5 juin 2018 à 6:25 Par Denis Souilla, Marine Laugénie et Frédéric Chapuis, France Bleu Alsace, France Bleu Besançon, France Bleu Isère, France Bleu Poitou et France Bleu

Météo France place 16 départements du Sud-Ouest et du Centre en vigilance aux orages ou aux inondations ce mardi matin.

Les orages vont traverser la France par différents épisodes jusqu'à au moins dimanche prévoit Météo France.
Les orages vont traverser la France par différents épisodes jusqu'à au moins dimanche prévoit Météo France. © Maxppp - © Maxppp

Météo France place, ce mardi matin, quinze départements en vigilance orange aux orages, et maintient l'Eure en vigilance orange "pluie-inondation". 

Les départements placés en vigilance aux orages sont l'Ain, l'Allier, l'Aveyron, la Corrèze, la Creuse, la Dordogne, l'Isère, la Loire, le Lot, le Lot-et-Garonne, le Puy-de-Dôme, le Rhône, le Tarn, le Tarn-et-Garonne et la Haute-Vienne. 

Les orages toucheront le Tarn, l'Aveyron puis le Tarn-et-Garonne et le Lot-et-Garonne en début d'après-midi et remonter vers le nord, avec des cumuls de pluies pouvant atteindre 40 à 60 mm, et des rafales de vent de 60 à 70km/h. Les orages doivent toucher l'Auvergne dans l'après-midi, prévient Météo France, qui prévoit que les orages s'étendront à l'Ain et l'ouest de l'Isère au fil de l'après-midi, et annonce de la grêle dans la soirée et de très fortes averses sur des laps de temps très court. Météo France met également en garde contre des rafales de vent jusqu'à 90km/h sur la région, et dit ne pas attendre d'accalmie avant la fin de soirée.

Un nouvel épisode orageux traverse la France - Aucun(e)
Un nouvel épisode orageux traverse la France - © Capture d'écran Météo France

L'autoroute coupée dans le Haut-Rhin

Dans le Haut-Rhin, la circulation a été coupée ce lundi peu avant 20 heures sur une partie de l'autoroute A36, inondée, à hauteur de Burnhaupt-le-haut. L'axe relie Mulhouse et Belfort.

Morlaix sous l'eau, caves et maisons inondées dans les autres régions

Dimanche déjà, plusieurs départements de l'Ouest ont été durement touchés. Pas de victime signalée mais partout des centaines d'appels aux pompiers pour des caves, des maisons inondées, des routes barrées, des arbres tombés. Les intempéries ont fait de gros dégâts notamment à Morlaix dans le Finistère"il est tombé un mois de pluie en une demi heure" selon Agnès Le Brun, maire de la ville. 

Dans certaines communes des Côtes d'Armor, les habitants ont passé la journée de lundi à nettoyer après des coulées de boue.

Des orages à prévoir toute cette semaine

Météo France prévoit plusieurs épisodes de ce type au moins jusqu'à dimanche. Toutes les régions ou presque seront concernées hormis les côtes de la Manche et la Méditerranée. Un nouvel épisode pluvio-orageux intense est attendu mardi après-midi de la Normandie aux Pyrénées. 

"Le niveau de densité d'orages est typiquement celui généralement observé au cours de l'été quand l'énergie thermique est à son maximum", explique Etienne Kapikian, ingénieur à Météo-France. Pour Etienne Kapikian, ce qui est le plus remarquable, ce n'est pas tant la violence de ces orages que leur nombre, leur répétition et leur étendue. Quelque 180.000 impacts de foudre ont été enregistrés en métropole, soit 50 % de plus qu'en mai 2009. En outre, dans une atmosphère plus chaude, le potentiel de pluies intenses est plus important, souligne le prévisionniste.

  - Visactu
© Visactu -