Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Météo : 4 minutes de soleil en 5 jours, record de grisaille à Paris

lundi 7 janvier 2019 à 19:17 Par Viviane Le Guen, France Bleu et France Bleu Paris

Depuis le 31 décembre, Paris n'a enregistré que quatre minutes de soleil. Un record sur cette période de l'année depuis le début des années 1990, du à une longue période anticyclonique.

Illustration / La Tour Eiffel dans les nuages en novembre 2017
Illustration / La Tour Eiffel dans les nuages en novembre 2017 © Maxppp - Matthieu de Martignac

Francilien(ne), vous avez le sentiment qu'il fait encore plus gris qu'à l'accoutumée en ce début d'année ? Ce n’est pas une vue de l'esprit. La dernière fois que le soleil a fait une apparition c'était le 30 décembre. Depuis, la capitale n'a enregistré que quatre minutes de soleil. 

Cette grisaille prolongée est due à la présence d'un anticyclone "qui plaque l'humidité au sol" explique Steven Testelin prévisionniste Météo France. Et "l'arrivée depuis quelques jours de vents du nord-ouest et du nord chargés en humidité" a encore empiré la situation.

La région parisienne n'avait pas connu un temps aussi nuageux sur les premiers jours de l'année depuis le début des années 1990.

Une large moitié nord du pays concernée

"Une large moitié nord du pays, de la Normandie au Grand-Est en passant par les Hauts-de-France et l’Île-de-France, est concernée" détaille Steven Testelin. À Gonneville, dans la Manche par exemple, le soleil n'a pas brillé du tout depuis le 1er janvier. Ce n'est pas beaucoup mieux à Creil dans l'Oise (10 minutes) ou à Épinal dans les Vosges (13 minutes).

Dans le sud en revanche, et notamment dans le sud-est, les habitants bénéficient d'encore plus de soleil qu'habituellement à cette période de l'année. "On relève un ensoleillement excédentaire par rapport à la moyenne sur les premiers jours de l'année à Marseille" selon Steven Testelin, "39h49 depuis le 1er janvier, soit 11 heures de plus que la normale partielle." Même chose à Toulouse où on a relevé 25h49 d'ensoleillement depuis le 28 décembre soit 8 heures de plus environ que la normale partielle.

Les Franciliens, eux, vont devoir s'armer de patience. Selon Météo France, on peut espérer un peu de lumière mercredi et jeudi mais la météo devrait se dégrader à nouveau à partir de vendredi.