Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Météo : après une accalmie, un nouvel épisode d'orages violents à partir de dimanche

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

Ce jeudi encore, cinq départements de l'est sont placés en vigilance orange aux orages par Météo France. Ces épisodes orageux vont-ils encore durer ? Pourquoi ? Est-ce normal pour un mois de mai ? Les réponses de Frédéric Nathan, prévisionniste à Météo France.

Les orages violents vont reprendre en début de semaine prochaine.
Les orages violents vont reprendre en début de semaine prochaine. © AFP - Julian Stähle/dpa

La France n'avait jamais subi autant d'impacts de foudre pour un mois de mai, depuis au moins l'an 2000. Et ce n'est pas fini : après une accalmie vendredi et samedi, les orages vont reprendre dimanche, explique Frédéric Nathan, prévisionniste à Météo France. 

Est-ce que ces violents orages vont encore durer longtemps ? 

Ce jeudi, on a encore des orages et de la grêle dans le centre-est. La nuit prochaine, ces intempéries vont remonter sur les régions du nord et de l'est. Ce vendredi, ce sera un peu plus calme, avec tout de même un risque d'orages très localisés, sur le relief, et encore un petit peu sur le nord-est. Cette petite accalmie va durer jusqu'à samedi. 

Mais dimanche, on va à nouveau retrouver cette situation d'orages parfois violents. L'activité orageuse va reprendre sur le sud du pays, avec une grande moitié sud concernée lundi et mardi. Ces orages risquent d'être plus intenses en début de semaine prochaine.

Pourquoi cette série d'orages violents ? 

Un apport d'air froid qui arrive de l’Atlantique en altitude, et se positionne entre le  golfe de Gascogne, l'Espagne et le sud de la France. Et de l’autre coté, on a un air très chaud, situé près du sol, qui remonte du Maghreb. Cette confrontation entre l'air très chaud en surface et très froid en altitude favorise ces développements orageux parfois forts. Et pour l'instant, cette situation ne bouge pas.

Est-ce exceptionnel pour un mois de mai ? 

C'est vrai que les orages violents ont  tendance à avoir lieu plutôt en août. Or, en ce moment, nous avons déjà beaucoup d’air chaud. Et avec ces orages récurrents, tous les jours, oui, c’est un mois de mai exceptionnel. On a eu d’autres mois de mai très orageux par le passé, comme en 1971. Mais on n'a jamais eu autant d’impacts de foudre pour un mois de mai.

Nous avons également eu un record de précipitations, lundi 29 mai, à Villefranche-de-Rouergue, dans l'Aveyron : 78 mm de précipitations, c'est-à-dire 78 litres d’eau par mètre carré. On n'avait pas vu ça depuis  la création de la station météo, en 1988. 

Le réchauffement climatique y est-il pour quelque chose ?

Les études des climatologues nous le disent : il n'y a pas plus d’orages aujourd’hui qu’hier. 2017 a même été l'année la moins orageuses depuis 2000. Par contre, ils indiquent qu'il y a de fortes probabilités pour que les pluies qui tombent soient globalement plus intenses, un peu comme ces derniers jours : de très fortes pluies en très peu de temps, un peu comme des pluies tropicales. 

Ce phénomène vient d’une masse d’air plus chaude et très humide, qui favorise ce type de précipitations intenses. On n'aura pas forcément de cumul plus important sur la durée, mais des risques de déluges. 

  - Visactu
© Visactu -
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu