Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Météo : les températures printanières affolent les maraîchages en Charente-Maritime

-
Par , France Bleu La Rochelle

Les températures battent des records pour un mois de février en Charente-Martime, jusqu'à 24°C attendus mercredi. Avec ces chaleurs précoces, dans les potagers et maraîchages de l'agglomération rochelaise, le développement des fleurs et des légumes est bouleversé.

Sous la chaleur, les choux d'Olivier ont grainé, ils ne vont plus se développer en "pomme" mais vont mulitplier les feuilles.
Sous la chaleur, les choux d'Olivier ont grainé, ils ne vont plus se développer en "pomme" mais vont mulitplier les feuilles. © Radio France - Julie Pacaud

Le temps est parfait pour jardiner. En t-shirt dans les jardins familiaux de Bongraine, à La Rochelle, Yann et André en conviennent : la terre est idéale pour être bêchée. Autour d'eux, leurs pommes de terres et semis de petits pois sont déjà bien avancés pour une fin février. Les fèves sont même en fleur. Mais ce qui inquiète ces deux jardiniers, c'est le retour inopiné du gel. 

Olivier Fridja, maraîcher bio à Forges près d'Aigrefeuille, voit déjà ses fèves fleurir.
Olivier Fridja, maraîcher bio à Forges près d'Aigrefeuille, voit déjà ses fèves fleurir. © Radio France - Julie Pacaud

Maraîcher bio à Forges, Olivier se montre tout aussi prudent. Car si la chaleur est bénéfique, "ce que les plantes m'aiment pas c'est l'amplitude thermique. "

Sous la serre on va monter à 25 voire 30°C en journée, alors que la nuit on descend, on est à 0 voire - 1°C parfois. 

L'autre inconvénient  de la chaleur, c'est l'arrivée précoce des ravageurs comme les pucerons. Le maraîcher surveille donc scrupuleusement ses pieds de fèves. Mais les températures devraient revenir aux normales saisonnières d'ici la fin de la semaine. 

Avec les chaleurs, les maraîchers craignent l'arrivée de ravageurs comme les pucerons.
Avec les chaleurs, les maraîchers craignent l'arrivée de ravageurs comme les pucerons. © Radio France - Julie Pacaud
Choix de la station

À venir dansDanssecondess