Climat – Environnement

Météo : record de douceur battu en novembre et décembre

Par Marion Fersing, France Bleu Loire Océan jeudi 31 décembre 2015 à 18:25

Il a très peu plu en Vendée et en Loire-Atlantique en décembre
Il a très peu plu en Vendée et en Loire-Atlantique en décembre - DR Météo France

La douceur exceptionnelle de novembre et décembre, voilà ce qui marque l'année météo 2015. La douceur mais aussi la sécheresse qui s'installe et qui devient préoccupante.

La douceur de novembre et de décembre nous a fait beaucoup parler. Et à raison. Elle est exceptionnelle par sa durée : sur ces deux derniers mois, les températures moyennes sont 4 degrés au dessus des normales de saison ! L'après-midi, le mercure est régulièrement monté jusqu'à 15 degrés et même un peu plus haut le 19 décembre et le jour de Noël.

L'écart de température de novembre et décembre est exceptionnel - Aucun(e)
L'écart de température de novembre et décembre est exceptionnel - DR Météo France

Ramené aux températures habituelles de décembre, c'est une canicule - Yvan Geffray de Météo France Vendée

La raison de cette douceur, c'est un gros anticyclone qui stagne sur l'Europe du sud et sur l'Europe centrale. Il nous envoie des vents chauds depuis les tropiques et il bloque la fraîcheur qui arrive de l'Atlantique. Résultat, il fait doux donc, mais il pleut aussi très peu pour la saison.

La Loire-Atlantique et la Vendée connaissent un épisode de sécheresse  - Aucun(e)
La Loire-Atlantique et la Vendée connaissent un épisode de sécheresse - DR Météo France

Un gros risque de sécheresse au printemps

Dans le secteur de Guérande, il est tombé 30% de pluie de moins que d'habitude, à Nantes 100 millimètres de moins, à La-Roche-sur-Yon, il n'est tombé que 40 millimètres en décembre, l'équivalent d'un mois de juin et c'est dans le secteur de Fontenay-le-Comte que la situation est la plus grave, avec un déficit de précipitations de 80% ! Et le problème, c'est que c'est à cette période de l'année, quand les plantes sont en dormance, que les nappes phréatiques se reconstituent. S'il ne pleut pas rapidement et abondamment, on risque de connaitre une sécheresse sérieuse bien avant l'été.

C'est dans le secteur de Fontenay-le-Comte que la situation est la plus grave - Aucun(e)
C'est dans le secteur de Fontenay-le-Comte que la situation est la plus grave - DR Météo France

Paradoxalement, c'est aussi cette année que nous avons connu la gelée la plus précoce pour un automne en Loire-Atlantique, dès le 16 octobre, avec moins... 0,1 degré.