Climat – Environnement

Météo : trois personnes tuées, la vigilance orange levée sur toute la France

Par Marina Cabiten, France Bleu Belfort-Montbéliard, France Bleu Besançon, France Bleu Bourgogne, France Bleu Drôme-Ardèche, France Bleu Isère, France Bleu Saint-Étienne Loire et France Bleu jeudi 17 septembre 2015 à 7:13 Mis à jour le jeudi 17 septembre 2015 à 12:19

Les dégâts des intempéries à Lyon le 16 septembre 2015
Les dégâts des intempéries à Lyon le 16 septembre 2015 © Max PPP

Météo-France a levé jeudi en début d'après-midi la vigilance orange qui était encore en vigueur sur sept départements en raison des fortes pluies et vents violents qui ont balayé le centre-est du pays, causant la mort de trois personnes mercredi.

Il n'y a désormais plus aucun département en vigilance orange. Ce jeudi en début d'après-midi, Météo France a levé vigilance orange aux pluies et vents violents qui était encore en vigueur sur l'Ain, le Doubs, la Drôme, l'Isère, le Jura, le Rhône et la Haute-Saône.    

Trois morts

Arbres déracinés, toitures arrachées, courant électrique coupé, circulation ferroviaire interrompue... les dégâts et perturbations de la vie quotidienne ont été nombreux dans le centre-est du pays. Dans l'Aube, un homme de 92 ans a été trouvé écrasé en milieu d'après-midi dans l'effondrement de sa grange, à Thieffrain. A Laiz (Ain), près de Mâcon, un sexagénaire a été tué par un toit arraché.* Un Lyonnais de 25 ans a été écrasé dans sa voiture* stationnée sur un parking d'entreprise par la chute d'un gros chêne, à Limonest, près de Lyon. Par ailleurs, trois personnes ont été blessées par des chutes d'arbres et quelque 250 toitures ont été endommagées par les rafales de vent de 130 kilomètres/heure qui ont traversé l'Aube dans un axe sud-est-nord-ouest. A Clermont-Ferrand, en plein centre-ville, un arbre déraciné est tombé sur deux passants. L'un est blessé grièvement, l'autre légèrement. Dix blessés légers étaient aussi recensés dans l'Ain et le Rhône. 

En Charente-Maritime, une tornade, la deuxième en moins d'une semaine dans le département, a frappé dans l'après-midi cinq communes au nord-est de Saintes. Aucune victime n'est à déplorer mais une cinquantaine de maisons et bâtiments ont été fortement endommagés.

A LIRE AUSSI :  Plus de 150 interventions des pompiers en Drôme-Ardèche

Trafic perturbé à la SNCF

Le trafic des TER reliant Lyon à Saint-Etienne, Roanne et Genève a repris progressivement vers 18H00 mercredi. En Franche-Comté, les TER ne pouvaient plus circuler mercredi soir dans un triangle Besançon-Dôle-Mouchard, là encore en raison de chutes d'arbres sur des caténaires. Deux TGV ont connu le même sort : un train Paris-Lausanne transportant 360 passagers et un train Marseille-Strasbourg avec 200 passagers, arrêtés en gare de Dijon et Mouchard. "Aucun train n'est perdu dans la campagne, tous les trains ont été maintenus en gare", a précisé la SNCF qui a mis en place des cars de remplacement. 

Pour suivre l'évolution du trafic : le site SNCF Direct

Le trafic ferroviaire était aussi perturbé par des chutes d'arbres sur les voies sur les lignes Paris/Clermont et Nevers/Bourges. Dans le Loiret, 200 mètres carrés de la toiture du collège de Courtenay, vide mercredi après-midi, se sont envolés, l'établissement ne pourra rouvrir d'ici la fin de semaine, selon la préfecture. 

19.000 foyers privés d'électricité

L'électricité manquait dans nombre d'endroits mercredi soir : en Auvergne, près de 7.000 foyers étaient privés de courant, principalement dans le Puy-de-Dôme. Dans la Nièvre, 12.000 foyers étaient coupés. 

Les autorités de tous les départements rappellent les consignes : éviter les déplacements, les promenades en forêts, ne pas toucher les éventuels fils électriques tombés au sol. Lorsque le vent laissera place à la pluie, il est conseillé d'éviter le réseau routier secondaire.