Infos

Miel : une saison difficile pour les apiculteurs berrichons

Par Jonathan Landais, France Bleu Berry et France Bleu vendredi 19 août 2016 à 16:23

PAS DE MIEL D'ACACIA CETTE ANNEE
PAS DE MIEL D'ACACIA CETTE ANNEE © Radio France - Jonathan Landais

Pas assez de soleil au printemps dernier, donc pas assez de fleurs. A Montierchaume, dans l'Indre, l'apiculteur Julien Martin s'attend à une baisse de sa production.

La récolte de miel a été perturbée cette année. Il n'y aura pas de miel d'acacia et très peu de miel de tilleul. La faute aux intempéries du printemps : pas assez de soleil en mai, juin, donc pas assez de fleurs au début de l'été.

Les abeilles ont eu du mal à se nourrir. Certaines parties de colonies ont même été détruites par les orages. Résultat : les apiculteurs berrichons s'attendent à une baisse de leur production pour l'année 2016.

Les apiculteurs, on est comme les abeilles : quand il y a du soleil et des fleurs on va déjà mieux

JULIEN MARTIN APICULTEUR - Radio France
JULIEN MARTIN APICULTEUR © Radio France - Jonathan Landais

Si la récolte du Printemps - colza et pissenlit - a été plutôt correcte, bien que tardive, c'est la récolte du début de l'été qui a été catastrophique, notamment pour le tilleul.

"Il a fait très chaud d'un coup, les abeilles ont travaillé deux jours, les fleurs ont complètement séché, les abeilles ont très vite été butiner ailleurs" explique Julien Martin, apiculteur à Montierchaume, au domaine de La Ruche.

Un manque à gagner de plus de 2.000 euros

Les abeilles n'ayant pas assez à manger, il a fallu les nourrir avec du sirop. Sachant qu'une cuve de sirop coûte environ 600 euros, Julien estime le manque à gagner à plus de 2.000 euros, "car il faut aussi compter les kilomètres à parcourir pour se rendre sur les ruchers et le miel qui n'a pu être vendu".

Heureusement, la saison va être en partie sauvée par le miel de châtaigner. "Le soleil est revenu, grâce au châtaigner on a une grosse miellée qui regonfle les ruches et permet de les faire repartir".

Cette année, bien qu'ayant deux fois plus de ruches (près de 500), notre apiculteur s'attend à récolter un peu moins de 10 tonnes de miel, contre 7,5 tonnes l'an passé.

LE DOMAINE LA RUCHE A MONTIERCHAUME - Radio France
LE DOMAINE LA RUCHE A MONTIERCHAUME © Radio France - Jonathan Landais

Partager sur :