Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Le gaz de schiste en France

À Barjac, une immense mobilisation contre le gaz de schiste ce week-end

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche
Barjac, France

Un mois après le recours gagné par Total pour le permis d'exploration dit de Montélimar, une marche militante se déroule, ce dimanche après-midi, à Barjac dans le Gard.

L'affiche de la marche anti-gaz de schiste de Barjac
L'affiche de la marche anti-gaz de schiste de Barjac

La dernière grande manifestation anti-gaz de schiste, c'était en 2011, 15 .000 personnes étaient descendues dans les rues de Villeneuve-de-Berg, en Ardèche. Les organisateurs de celle de Barjac espèrent qu'il y en aura au moins autant ce dimanche 28 février. Des cars vont rejoindre la petite cité gardoise en provenance de Drôme-Ardèche évidemment, mais aussi d'autres coins de Rhône-Alpes, de la Côte d'Azur et de Montpellier. Trop c'est trop ! Ce qui s'est passé fin janvier, au tribunal administratif de Cergy-Pontoise, a révolté toute une région. Total a récupéré son permis de recherche et c'est ça qui a poussé les collectifs, dans les départements concernés, à sonner la révolte. Pas question de se laisser faire.

Des opposants ardéchois au gaz de schiste

Le permis dit de Montélimar couvre cinq départements (Drôme, Ardèche, Gard, Vaucluse, Hérault) sur plusieurs milliers de km2. Pour les opposants, ce serait une aberration économique et environnementale d'entreprendre des explorations et au final de l'exploitation. Mais c'est une lutte de tous les instants car le gaz de schiste, pour beaucoup, est vu comme une source d'énergie qui pourrait dynamiser la croissance française. Toute une région, appuyée par des élus toutes tendances politiques confondues, dira non à cette hypothèse-là. La marche militante de Barjac débutera dimanche 28 février en début d'après-midi.

Lire aussi → notre dossier "Le gaz de schiste en France"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu